Le growth hiring, une nouvelle méthode de recrutement

Sommaire

Qu’est-ce que le Growth Hiring ?

Le growth hiring est une méthode de recrutement centrée sur l’acquisition de talents qui peuvent catalyser et soutenir la croissance rapide d’une entreprise. Cette approche est cruciale pour les startups et les entreprises en expansion rapide, où la capacité à s’adapter rapidement et à innover est essentielle. Contrairement aux méthodes traditionnelles de recrutement, le growth hiring met l’accent sur la flexibilité, l’agilité, et la capacité des candidats à évoluer avec l’entreprise.

Importance du Growth Hiring dans le marché actuel

Dans le contexte économique actuel, marqué par une concurrence accrue et une évolution rapide des technologies, le growth hiring n’est plus une option, mais une nécessité. Selon une étude de LinkedIn, 72% des responsables du recrutement dans le monde reconnaissent que la capacité à attirer des talents est un facteur clé dans la compétitivité d’une entreprise. De plus, une enquête de Glassdoor révèle que 93% des PDG et des responsables RH pensent que le recrutement de talents de haut niveau est une priorité pour atteindre leurs objectifs de croissance.

Pourquoi se focaliser sur le Growth Hiring ?

Le growth hiring permet aux entreprises de rester compétitives dans un environnement en constante évolution. En se concentrant sur des talents polyvalents et évolutifs, les entreprises peuvent mieux naviguer dans les périodes de changement, d’innovation et d’expansion. Ce type de recrutement favorise également une culture de travail dynamique, où la créativité et l’innovation sont encouragées, attirant ainsi des candidats de haut calibre.

Bien évidemment, tous les secteurs d’activités ne vont pas autant profiter du growth hiring que les autres. Mais pour tous ceux marqués par une concurrence accrue, un changement de paradigme ou de marché (modification législative ou sociétale) et une évolution rapide des technologies, le growth hiring est devenu une nécessité plutôt qu’une simple option. Les tendances actuelles du marché du travail indiquent des changements significatifs dans les pratiques de recrutement et les besoins en compétences.

Parmi les secteurs qui peuvent tirer le plus du growth hiring, citons :

  • Technologie et informatique : Évolution rapide des compétences et technologies, nécessité d’innovation constante.
  • Start-ups et entreprises en pleine croissance : Besoin de s’adapter rapidement aux changements du marché et de “scalabilité”.
  • Santé et biotechnologie : Innovations constantes et demande croissante de compétences spécialisées.
  • Marketing et communication numérique : Adaptation aux tendances digitales et évolution rapide des stratégies de marché.
  • Services financiers et Fintech : Évolution des technologies financières et besoin d’adaptabilité face aux réglementations changeantes et adaptation aux changements technologiques et besoin de compétences en analyse de données et cybersécurité.
  • Industrie et manufacture : Adaptation aux technologies industrielles 4.0 et automatisation.
  • E-commerce et vente au détail : Transition vers le numérique et gestion de la chaîne d’approvisionnement complexe.

Clés du succès en Growth Hiring

1. Identifier les compétences clés pour la croissance

Le growth hiring commence par une compréhension claire des compétences essentielles qui soutiennent la croissance et l’innovation dans l’entreprise. Cela inclut non seulement des compétences techniques spécifiques à l’industrie, mais aussi des compétences transversales comme la pensée critique, la créativité, et la capacité à travailler en équipe. Selon une étude de McKinsey, environ 87% des entreprises dans le monde déclarent qu’elles ont déjà un déficit de compétences ou s’attendent à en avoir un dans les prochaines années.

Il vaut mieux prévenir que guérir, le rôle des équipes managériales est aussi de pouvoir déterminer quels sont les besoins de demain en termes de compétences au sein de l’entreprise. Et ce sont parfois les équipes sur le terrain qui pourront être les meilleurs interlocuteurs pour les connaître. Une veille sur le secteur et les technologies de votre marché est cruciale pour savoir quels profils vont vous manquer dans le futur avant qu’il deviennent indispensables.

Accent sur la culture d’entreprise

Il est essentiel de veiller à ce que les candidats correspondent non seulement aux compétences requises, mais aussi à la culture d’entreprise. Avant d’entamer le processus de recrutement, établissez une liste de traits non négociables qui reflètent les valeurs et l’esprit de votre entreprise. Cette liste garantit que vous recrutez des personnes qui s’intégreront harmonieusement à votre environnement de travail. La culture d’entreprise guide tout, des normes de comportement acceptables aux décisions de la direction, et influence fortement le bonheur et la productivité des employés.

Tout cela va vous permettre d’accélérer les processus de recrutement, d’attirer de meilleurs talents, mais aussi et surtout de réduire le turnover et faciliter l’intégration des nouveaux employés (onboarding).

2. Attirer les talents adaptatifs

Les candidats idéaux pour le growth hiring sont ceux qui montrent une grande capacité d’adaptation et une capacité à apprendre et à se développer rapidement. Ils doivent être capables de naviguer dans des environnements incertains et d’embrasser le changement. Une enquête de Deloitte souligne que 94% des dirigeants et 88% des employés croient que la capacité à s’adapter à de nouvelles circonstances est un atout essentiel.

C’est d’autant plus vrai dans le growth hiring qui consiste justement à permettre à l’entreprise de s’adapter au mieux aux évolutions rapides du secteur : les nouvelles technologies, méthodes, matériaux, les nouvelles règles législatives ou norme. Il faut non seulement pouvoir y répondre mais adapter très rapidement son savoir-faire à de nouvelles contraintes ou possibilités. L’IA est un excellent exemple : les entreprises qui ont sur réagir très trop pour intégrer l’IA dans leurs processus ont pris un temps d’avance sur celles qui ne l’ont pas fait. Or, cela passe par des changements de méthode et de processus au sein de l’entreprise au niveau des tâches quotidiennes des employés, des modifications d’objectifs et de méthodes de reporting.

3. Processus de recrutement agile

Un processus de recrutement agile est fondamental dans le growth hiring. Cela implique des cycles de recrutement plus courts, une communication transparente, et une prise de décision rapide pour saisir les meilleurs talents. Une étude de LinkedIn montre que les entreprises qui réduisent leur temps de recrutement de 10 jours peuvent augmenter leur bassin de candidats qualifiés de près de 2,5 fois.

Comme nous l’avons évoqué dans un autre article, accélérer son processus de recrutement est le meilleur moyen pour faire des économies, ne pas perdre les meilleurs talents face à la concurrence et réduire le taux d’abandon.

Pour y parvenir, l’utilisation d’un logiciel de recrutement comme Jobaffinity est indispensable.

4. Utilisation stratégique des données

L’utilisation de données et d’analyses pour guider les décisions de recrutement peut considérablement améliorer l’efficacité du growth hiring. L’analyse des tendances du marché, des compétences émergentes, et des comportements des candidats aide à affiner les stratégies de recrutement. Selon une étude de IBM, les organisations qui utilisent des analyses avancées pour le recrutement sont 3 fois plus susceptibles de réaliser des performances supérieures.

Il existe de nombreuses possibilités pour optimiser au mieux la collecte et l’analyse de vos données stratégiques. Des logiciels d’analyse, boostés à l’IA ou non, mais aussi des data analysts ou des consultants. Le suivi de vos données les plus stratégiques est indispensable au fonctionnement de votre entreprise, mais ils sont également très importants pour le service RH et le recrutement, il faut partager les données clés aux personnes concernées.

Stratégies de Growth Hiring

Nous avons vu l’importance du growth hiring, c’est bien beau, mais comment s’y prendre ?

Utiliser les réseaux sociaux pour le recrutement

Les réseaux sociaux sont un outil puissant pour cibler et attirer des talents. Ils permettent non seulement de diffuser des offres d’emploi, de se connecter directement avec des candidats potentiels, de promouvoir la culture de l’entreprise et d’élargir leur portée. D’après une étude de CareerBuilder, 70% des employeurs utilisent les réseaux sociaux pour évaluer les candidats avant l’embauche, et 43% d’entre eux utilisent les réseaux sociaux pour attirer des candidats.

Nous l’avons de nombreuses fois évoqué dans notre blog, le recrutement doit être multiplateforme et les réseaux sociaux sont un atout majeur pour votre marque employeur. Ne les négligez pas.

Offrir des opportunités de développement professionnel

Proposer des parcours de formation et des opportunités de développement professionnel est essentiel pour attirer et fidéliser les talents. Ces initiatives montrent l’engagement de l’entreprise envers la croissance personnelle et professionnelle de ses employés. Selon LinkedIn, 94% des employés déclarent qu’ils resteraient plus longtemps dans une entreprise si elle investissait dans leur développement professionnel.

Là encore, nous avons parlé dans un autre article de la formation interne et de l’onboarding des employés. Il est important de donner l’opportunité aux forces vives de votre entreprise de répondre à ces nouveaux besoins en compétence : formation, atelier, sessions de travail dédiées… Parfois, la mobilité interne vous permet de répondre à un besoin de growth hiring.

Créer une marque employeur attractive

Développer une marque employeur forte est crucial pour attirer les bons candidats. Cela implique la promotion d’une culture d’entreprise positive, d’un environnement de travail stimulant, et d’une vision d’entreprise inspirante. Une étude de Glassdoor a révélé que 84% des candidats considèrent la réputation de l’entreprise comme un facteur important dans leur décision de postuler à un emploi.

Nous l’avons déjà évoqué plus haut, donc nous n’insistons pas sur le sujet, mais nous avons également des articles sur la marque employeur.

Plan de formation dès le premier jour

Une intégration réussie des nouveaux employés commence avec un plan de formation solide dès le premier jour. Ce plan devrait inclure une description précise du poste, les objectifs de l’entreprise, et les jalons de développement personnel. Établir des dates de suivi pour évaluer les progrès et offrir des séances de coaching informelles peut grandement améliorer l’expérience des nouveaux arrivants et faciliter leur intégration. Cela montre aux nouveaux employés que l’entreprise est organisée et investie dans leur succès, réduisant le risque qu’ils regrettent leur décision ou envisagent de retourner à leur ancien emploi.

Utiliser l’analyse prédictive dans le recrutement

L’analyse prédictive peut aider à anticiper les besoins en recrutement et à identifier les profils de candidats susceptibles de réussir dans l’entreprise. Des outils comme l’intelligence artificielle et le big data jouent un rôle croissant dans la prédiction des tendances de recrutement et la compréhension des compétences requises. Selon une étude de Deloitte, 56% des entreprises utilisent déjà des logiciels d’intelligence artificielle dans leurs processus de RH.

Là encore, nous l’avons évoqué plus haut, mais une veille et une bonne compréhension des données clés de l’entreprise comme du marché sont essentielles.

Une nouvelle approche du recrutement pour un secteur en évolution

Le growth hiring est plus qu’une simple méthode de recrutement ; c’est une stratégie pour les entreprises qui cherchent à naviguer et à prospérer dans un paysage commercial en rapide évolution. En se concentrant sur l’attraction et le développement de talents adaptatifs et polyvalents, les entreprises peuvent non seulement répondre à leurs besoins actuels, mais aussi se préparer pour l’avenir.

L’adoption du growth hiring nécessite une approche holistique qui englobe l’identification des compétences clés, l’utilisation stratégique des réseaux sociaux, la création d’une marque employeur forte, la mise en œuvre de processus de recrutement centrés sur le candidat, et l’exploitation de l’analyse prédictive. Ces éléments, combinés, peuvent transformer le processus de recrutement en un avantage concurrentiel significatif.

Il faut comprendre que le growth hiring ne concerne pas seulement l’embauche de talents ; cela consiste à bâtir une culture d’entreprise où l’innovation, l’adaptabilité et la croissance continue sont au cœur des pratiques de recrutement. Pour les recruteurs et les responsables RH, adopter cette approche signifie non seulement attirer des talents de qualité, mais aussi contribuer activement à la trajectoire ascendante de leur organisation.

Consultez les articles dans la même catégorie