--> Pourquoi développer les compétences de vos collaborateurs ?

Pourquoi développer les compétences de vos collaborateurs ?

Une des priorités pour les entreprises aujourd’hui est de développer les compétences des collaborateurs. L’acquisition de nouvelles compétences est au carrefour de plusieurs enjeux des entreprises comme la transformation des métiers et la fidélisation des talents. Nous vous expliquons dans cet article les raisons pour lesquelles vous avez tout intérêt aujourd’hui à développer les compétences de vos salariés. Nous vous présentons des pistes pour y arriver.

Faire face à la transformation des métiers et de l’entreprise

Développez les compétences techniques

Cela ne vous aura pas échappé !  La digitalisation à grande vitesse entraîne une transformation en profondeur des métiers. Vos équipes font face à une évolution technologique rapide qui leur demande une adaptation permanente. Le « online » monte en flèche même sur des métiers industriels. Vos collaborateurs ont besoin d’être accompagnés pour acquérir les compétences nécessaires pour relever ces défis et servir au mieux leurs clients au quotidien. En conclusion, développez les compétences de vos collaborateurs n’est plus une option !

L’adaptation : une compétence clé à acquérir

Si les compétences métiers doivent être actualisées, les mutations managériales et l’organisation de l’entreprise doivent l’être également. Aujourd’hui, l’entreprise fait face à un vrai challenge d’efficacité. Elle doit adapter son organisation et son fonctionnement en permanence pour rester efficace. Par exemple, l’entreprise doit apprendre à composer avec la rapidité du changement notamment dans les relations au travail et dans la manière de gérer les clients. En résumé, développez les compétences des collaborateurs signifie avant tout de leur apprendre à s’adapter en permanence. En effet, la crise actuelle bouleverse en profondeur la manière de collaborer. Le télétravail déployé massivement change la manière de manager et les interactions entre les membres des équipes. Le leardership n’est plus le même aujourd’hui qu’il ne l’était encore il y a quelques mois. En conclusion : « De nouveaux enjeux s’imposent aux managers : maintenir la motivation des salariés, faire vivre le collectif autrement, savoir prendre des décisions stratégiques à distance. Surtout, il doit faire preuve d’une nouvelle tolérance et d’une nouvelle compréhension des impératifs et des aspirations de chacun (1). »

Repensez le service client

Vos collaborateurs ne peuvent plus servir leurs clients aujourd’hui comme ils le faisaient hier. La digitalisation a créé des nouveaux types de services mais aussi une nouvelle façon d’appréhender les clients. La restauration est un bon exemple ! Actuellement avec le développement de la livraison à domicile, les restaurateurs ont dû s’adapter à cette nouvelle donne. Pour cela, ils ont dû mettre en place des offres spécifiques, une communication dédiée sur les réseaux sociaux ou sur smartphone avec des envois de SMS. C’est un fait, la gestion des clients en ligne n’est pas la même qu’en salle. Par conséquent, vous devez développer les compétences des collaborateurs pour repenser le service client.

Préparez l’avenir de votre business

Les métiers qui seront décisifs demain n’existent pas encore aujourd’hui. Pourtant, les entreprises sont obligées d’anticiper au maximum les compétences dont elles auront besoin pour rester compétitives sur leur marché. Pour cela, elles doivent maintenir l’employabilité de leurs salariés et leur donner les moyens d’acquérir des nouvelles compétences. Par ailleurs, maintenir l’employabilité de collaborateurs est un atout pour les entreprises. Lorsqu’elles peuvent développer les compétences des collaborateurs en interne, les entreprises ne sont plus obligées d’aller les chercher en dehors. En effet, les recrutements ont un coût et surtout des pénuries de profils existent dans différents métiers. C’est un vrai changement de paradigme pour l’entreprise. Auparavant, quand les entreprises n’avaient pas les compétences en interne, elles allaient les chercher sur le marché.

Engagez et fidélisez vos collaborateurs grâce au développement des compétences

Le développement des compétences est une source de fidélisation et d’engagement des collaborateurs. Vos talents attendent de votre part d’être formés pour progresser. Favoriser une culture de l’apprentissage et d’acquisition des compétences auprès de vos talents est un atout pour votre marque employeur. Selon Thomas Chardin, dirigeant fondateur de l’agence Parlons RH : « La marque employeur doit envoyer le message suivant : nous vous recrutons, nous vous formons, nous vous confions des tâches qui ont du sens dans un environnement organisationnel et matériel qui vous donnera envie de vous investir et de rester. Dans cet enchaînement, le développement des compétences et plus précisément la formation jouent un rôle clef pour l’attractivité. Elle rend crédible la proposition et elle concrétise l’investissement que l’entreprise est prête à consentir dans le parcours de ses collaborateurs (2). »

Mettez à disposition des formations on-demand

Proposez des formats créatifs de formation pour respecter leurs contraintes de travail et leur façon d’apprendre. La manière académique de former avec une monopolisation des ressources sur plusieurs jours n’est peut-être plus d’actualité. Par exemple, pensez à vous tourner vers des matériaux de formation en e-learning avec des espaces ouverts, à la demande ou en auto-formation. Vous pourrez ainsi mieux toucher des populations compliquées à mobiliser comme les managers et le senior management. Ces derniers ont peu de temps à y consacrer alors qu’ils sont clés dans le processus de transformation et de développement de vos collaborateurs.


1 -Source : Harvard Business Review France : « Pourquoi la crise actuelle appelle un management humble et sincère par Gérald Karsenti » https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2020/10/31924-pourquoi-la-crise-actuelle-appelle-un-management-humble-et-sincere/

2 -Source : Management de ma formation, 8 octobre 2019, Thomas Chardin : « La marque employeur est une opportunité pour la fonction formation »