Développer sa marque employeur efficacement

homme d'affaires tenant un trophée.

Marque employeur, employer branding, marketing RH…  Beaucoup de ces expressions à la mode désignent un processus simple, consistant à mettre en avant les spécificités et les avantages d’une entreprise. Le but : gagner en attractivité en tant qu’employeur. Mais alors, comment mettre en avant l’expérience collaborateur sans survendre ni trahir la réalité ? Comment rester authentique tout en étant attractif aux yeux des candidats ? Voici nos conseils pour développer sa marque employeur durablement en évitant les faux-pas. 

Marque employeur, définition et intérêt 

Selon François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, 44 % des entreprises françaises auraient des difficultés à recruter en 2021. Dans un tel contexte, il n’a jamais été aussi essentiel pour une entreprise de développer sa marque employeur.

Mais qu’est-ce que la marque employeur, concrètement ?

Il s’agit tout simplement de la manière dont une entreprise se raconte, se représente. Pour être efficace, cette histoire doit être aussi vraie que fascinante. 

  • Quelle est la raison d’être, la genèse de l’entreprise ? 
  • Quelles sont ses valeurs, sa culture, son ambiance de travail ? 
  • Quelles sont les promesses qu’elle fait aux candidats, les engagements qu’elle tient à ses salariés, les opportunités qu’elle offre quotidiennement à ses collaborateurs ?

La marque employeur d’une entreprise doit, en principe, répondre à ces questions et projeter les candidats dans la réalité de l’entreprise, de manière concrète.

En quoi la marque employeur est-elle primordiale pour une entreprise ? 

Tout est une question d’attente. Aujourd’hui, plus que le salaire ou les avantages, les candidat(e)s sont nombreux à privilégier les atmosphères de travail saines et les managers bienveillants. Ainsi, selon une étude Glassdoor parue en 2019, la culture d’entreprise serait plus importante aux yeux des candidats que le salaire.

Et justement, il n’a jamais été aussi facile d’évaluer la culture d’une entreprise qu’aujourd’hui. Avec l’essor des réseaux sociaux et du partage d’expérience sur Glassdoor, les candidats ont pris l’habitude de se renseigner sur le cadre de travail proposé par leur employeur potentiel… avant même de postuler à une offre !

Ainsi, selon le sondage Mission et culture 2019 de Glassdoor, 77 % des adultes de quatre pays (USA, Royaume-Uni, France et Allemagne) ont l’habitude d’enquêter sur la culture d’une entreprise avant d’y postuler.  Mieux : 79 % d’entre eux ont à cœur de cerner la mission et les objectifs d’une entreprise. Aussi, 5 000 participants au sondage ont déclaré que la culture d’entreprise était, à leurs yeux, plus importante que le salaire.

Autrement dit, offrir un cadre de travail épanouissant est aujourd’hui indispensable si l’on souhaite attirer les meilleurs talents. 

Comment développer sa marque employeur en restant vrai ? 

Promouvoir son entreprise et son expérience collaborateur n’est pas une mince affaire. S’il importe de mettre en avant les forces de son entreprise et ses spécificités, la cohérence et l’authenticité doivent rester de mise. Voici quelques bonnes pratiques à adopter pour mettre en avant sa marque employeur efficacement : 

Restez fidèles à vous-mêmes

Certes, il peut être tentant d’enjoliver une atmosphère de travail, de promettre un peu trop d’avantages, de scander des valeurs un peu trop fort… Rappelez-vous toutefois que nous sommes en 2021, et que tout se sait. Grâce aux plateformes comme Glassdoor, au bouche-à-oreille… Mais aussi grâce aux initiatives telles que Balance ta startup, un compte Instagram permettant de libérer la parole de salarié(e)s victimes de conditions de travail déplorables. 

Aujourd’hui, les marques employeurs les plus efficaces s’inscrivent dans une démarche authentique et reflètent les valeurs réelles de l’entreprise. Leur but : attirer les talents qui possèdent ces mêmes valeurs. 

Tenir ses promesses  

Penser que votre marque employeur s’adresse avant tout à vos candidats potentiels est bien naïf. En réalité, votre marque employeur, dans un premier temps, doit servir à fidéliser et engager vos talents.

Quand vous répondez aux attentes de vos salariés en matière de bien-être, de partage de valeurs et de culture, vous les impliquez dans la vie de votre entreprise… et ces derniers contribuent par la suite à vous forger une bonne réputation ! 

 À l’inverse, agiter de fausses promesses à vos candidat(s) en faisant la promotion d’une qualité de vie au travail illusoire ne fera qu’accentuer les ressentiments et frustrations de vos salariés actuels. 

Réduire au minimum les décalages entre l’image projetée par l’entreprise et l’expérience collaborateur réelle 

Pour rester authentique et éviter toute frustration, mettez un point d’honneur à réduire les gouffres pouvant apparaître entre la promesse délivrée par votre marketing RH et l’expérience collaborateur telle qu’elle est réellement vécue par vos salarié(e)s. 

Comment ? Vous pouvez par exemple :

  • Demander à vos nouvelles recrues de vous fournir des feedbacks honnêtes (par le biais de questionnaires anonymes, de rapports d’étonnement…)
  • Réaliser des enquêtes pour mesurer l’engagement de vos salariés
  • Prêter une attention particulière aux avis laissés à votre sujet sur Glassdoor.
  • Réaliser des focus groups destinés à mettre en lumière les frustrations et déceptions ressenties par vos nouvelles recrues…


Utiliser le “employee generated content”. 

On ne le dira jamais assez : vos employés sont vos meilleurs ambassadeurs. Ce sont également les mieux placés pour parler de votre culture d’entreprise, de l’ambiance au travail dans vos locaux, mais aussi de vos forces et faiblesses. D’ailleurs, leur parole vaut de l’or. Selon une étude réalisée par Randstad, 86 % des salariés n’envisageraient pas de travailler dans une entreprise à la réputation déplorable.

Lorsque vous donnez l’opportunité à vos employés de partager sans filtre leur expérience à vos côtés, vous permettez aux candidats de se faire un avis fiable sur votre expérience collaborateur.

Mais pour y arriver, bien évidemment, il faut d’abord pouvoir compter sur des collaborateurs satisfaits et épanouis, prêts à faire la promotion de l’entreprise de bon cœur. Selon cette étude,  50% des employés satisfaits de leur entreprise utiliseraient les réseaux sociaux pour évoquer leur employeur. 

Bon à savoir

Inutile d’être l’employeur de l’année pour booster sa marque employeur ! Être animé d’un réel désir de progresser et d’améliorer l’expérience de ses collaborateurs, c’est déjà un excellent départ ! 

Apprendre à communiquer sur ses avantages exceptionnels 

Ce qui peut paraître basique et évident pour une entreprise (comme la communication bienveillante et le partage d’informations)  ne l’est pas pour une autre.  N’hésitez pas à questionner régulièrement vos employés (notamment les nouvelles recrues) sur les bonnes pratiques qu’elles apprécient dans votre entreprise, ses forces, ses singularités…  Tous ces éléments sont-ils bien mis en lumière par l’entreprise lorsqu’elle communique ? 

Développer sa marque employeur en conclusion


Derrière toute marque employeur se cache un véritable enjeu de crédibilité. L’image fabriquée par une entreprise pour attirer les candidat(e)s doit être cohérente avec l’expérience collaborateur qu’elle offre à ses équipes. Inutile, donc, d’investir des mille et des cents dans des campagnes marketing, si vos salariés vous perçoivent négativement. 

Commencez plutôt par vous préoccuper sincèrement du bien-être de vos salarié(e)s. Le bouche-à-oreille fera le reste.

Enfin, n’oubliez pas de vous interroger sur les éléments qui vous rendent uniques et attractifs. Qu’est-ce qui rend heureux vos collaborateurs au travail ? Quelle est la mission de votre entreprise, ses rêves ? Plus vous communiquerez sur l’identité et les valeurs de votre entreprise en toute transparence, plus vous attirerez des candidatures qualifiées.