Mobilité interne en entreprise : ce que vous devez savoir !

recrutement externe

La mobilité interne est un enjeu de taille pour les entreprises. En effet, lorsque l’entreprise a une véritable politique de mobilité interne, elle est gagnante à tous les niveaux : fidélisation des collaborateurs, moins de coûts de recrutement et d’erreurs de casting. Si 81% (1) des responsables des RH la voient comme un enjeu stratégique, la moitié d’entre eux n’ont pas mis en place de stratégie dédiée faute de moyens. Aujourd’hui, face à la réduction des plans de recrutements externes, la mobilité interne s’accélère et devient une préoccupation majeure pour les DRH. Nous partageons avec vous nos conseils pour vous aider à favoriser une mobilité interne efficace !

Mobilité interne : de quoi parle-ton ?

  • Miser sur les talents en interne

La mobilité interne consiste à faire évoluer les collaborateurs déjà présents dans l’entreprise vers des postes pour lesquels ils n’ont pas été recrutés initialement. La mobilité interne permet d’ajuster les parcours des salariés dans le but de répondre au développement économique et stratégique de l’entreprise. Elle répond également aux besoins d’évolution des équipes. La stratégie de mobilité interne dans l’entreprise doit être pensée en concertation avec les RH, la direction et les managers.

  • Une tendance à la hausse en 2020 ?

Si les mobilités internes connaissaient une baisse ses dernières années, elle devrait repartir à la hausse en 2020 dans le contexte de crise actuel. Selon le Panorama de l’APEC, les mobilités internes s’élevaient à 36% dans les services, 39% dans l’industrie, 47% dans le BTP et 54% dans le commerce et la grande distribution (2)

Mobilité interne : une évolution qui séduit les cadres

  • 42 % des cadres envisagent de changer de poste au sein de leur entreprise dans les trois prochaines années (3).
  • 75% des cadres privilégient la mobilité interne en raison de leur bonne connaissance de l’entreprise et de ses particularités. Plus de 60% souhaitent compléter leurs compétences en changeant de poste, mais en restant dans la même société et plus de 47% mettent en avant la possibilité de conserver les avantages liés à l’ancienneté (4).

Mobilité interne, quels sont les enjeux pour les entreprises ?

Abaisser les coûts de recrutement

Le recrutement de nouveaux talents est un véritable investissement pour l’entreprise. Certains profils pénuriques ou très stratégiques peuvent prendre des mois avant d’aboutir sans avoir la garantie à 100% que le candidat reste durablement dans l’entreprise. Est-ce que le candidat sera finalement la bonne personne pour cette mission ? Va-t-il s’entendre avec les équipes et le management ? Va-t-il adhérer à la culture d’entreprise ? Un recrutement comporte toujours une part de risque. Favoriser la mobilité interne permet de puiser les compétences dont vous avez besoin directement parmi les collaborateurs déjà présents sans passer par un cabinet de recrutement. Vous réduisez ainsi les coûts liés à cette recherche et le temps de prospection.

Capitaliser sur les talents interne

Vos collaborateurs sont un véritable trésor. Ils ont acquis des compétences au fur et à mesure de leur carrière chez vous. Ainsi, ils connaissent bien votre entreprise et en ont également une vision de celle-ci. Et, ils savent comment vous fonctionner de l’intérieur et ont des idées à partager pour vous faire avancer. Enfin, Ils partagent vos valeurs et votre culture. Capitaliser sur leur expérience est un véritable avantage pour vous. A contrario, laisser partir des personnes que vous avez mis du temps à former chez les concurrents est une perte pour l’entreprise.

Favoriser l’engagement des collaborateurs

Favoriser l’engagement des collaborateurs est un enjeu clé pour les entreprises afin de limiter le turn over. L’enjeu pour les entreprises aujourd’hui est de garder des équipes investies autant que possible. Pour y arriver, elles doivent permettre aux collaborateurs de pouvoir évoluer au sein de leur entreprise notamment par le biais de formations ou d’acquisition de nouvelles compétences. 93% des personnes interrogées dans l’étude « Génération Y et carrière » considèrent que le développement des compétences occupe une place à part entière dans leur vie professionnelle (1). Donner l’opportunité à ces derniers de pouvoir évoluer en interne avec un politique clairement identifiée est un facteur de fidélisation et de motivation sur le long terme.

Rester compétitif sur votre secteur

La mobilité interne est également un bon moyen de rester compétitif sur votre marché. Favoriser le développement de vos collaborateurs dans une économie en transition est un gage de compétitivité pour votre entreprise. En effet, les compétences attendues hier ne sont pas celles forcément qui compteront demain. En formant régulièrement vos collaborateurs et en les faisant évoluer en interne sur différents postes, vous leur permettez d’adapter leurs compétences et de conserver leur employabilité. Votre entreprise est mieux armée pour affronter l’avenir.

Améliorer votre marque employeur

En ayant recours à la mobilité interne, vous montrez à vos collaborateurs que vous êtes reconnaissant de leur implication. Vous savez reconnaître et récompenser leurs succès que vous valorisez à travers une promotion. Vous leur faites comprendre qu’ils ont un avenir en interne. Ils peuvent ainsi se projeter sur le long terme. C’est non seulement un excellent levier de fidélisation en interne mais aussi d’attraction des talents en externe. C’est un atout pour votre marque employeur.

Comment optimiser votre mobilité interne ?

Élaborez un plan de formation qui a du sens :

Pensez votre plan de formation en fonction des besoins stratégiques de l’entreprise. De cette manière, vos collaborateurs seront prêts à y répondre et à faire évoluer leurs missions dans ce sens.

Faites un point régulièrement avec vos collaborateurs :

Vos collaborateurs évoluent, changent au grè de leurs missions. Ils développent des compétences, murissent et non plus forcément les mêmes aspirations que lorsque vous les avez recrutés. La connaissance de vos collaborateurs est clé afin de pouvoir proposer vos postes en interne à la bonne personne. Prenez le temps de faire un vrai point ou un entretien avec eux une fois par an.

Donnez les moyens à vos collaborateurs d’être acteur de leur évolution :

Rendez vos salariés plus autonomes vis-à-vis de leur gestion de carrière. Apprenez-les à mieux se connaître, à développer leur soft skills, à savoir mettre à jour leur CV, à être pro-actif sur les postes qu’ils souhaiteraient obtenir et à défendre leur candidature. Vos collaborateurs seront encore plus déterminés et motivés. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à des coachs extérieurs spécialisés dans la gestion de carrière qui sauront, en concertation avec vos RH, accompagner vos salariés.

Équipez-vous d’un outil digital pour optimiser vos people review :

Pour faciliter la recherche des bons profils en interne, vous pouvez également vous équiper d’outils en ligne pour vous aider à accéder à tous les profils de vos salariés en fonction de leurs compétences. Ce type de plateforme vous permettra d’identifier rapidement les bonnes personnes sur des postes à pourvoir.

Communiquez auprès de vos candidats internes avec une démarche de communication aussi travaillée que pour vos candidats externes :

Par exemple diffusez vos postes sur une bourse à l’emploi Interne. Le logiciel de recrutement Jobaffinity permet de gérer un site d’emploi interne en complément de votre site recrutement externe. Vous pourrez planifier vos diffusions de poste en appliquant un délai entre la publication interne et externe. Cela permet laisser le temps aux candidats internes de se positionner avant d’ouvrir le poste à l’externe.


Recrutement interne et externe : avantages et inconvénients

Dans un article précédent, nous vous résumions les avantages de la mobilité interne en entreprise et ses enjeux. Dans un contexte de “guerre des talents”, la rétention des collaborateurs et leur montée en compétences n’a jamais semblé aussi essentielle. Oui, mais alors, qu’en est-il du recrutement externe et de ses avantages ? 

Recrutement interne et externe : nous faisons le point pour vous sur ces modes de recrutement complémentaires.   

Le recrutement interne définition

Petit rappel d’usage : le recrutement interne (ou “mobilité interne”), désigne les promotions internes dont peuvent faire l’objet les salarié(e)s d’une entreprise. Ce mode de recrutement revient donc à rechercher des candidats potentiels directement au sein de l’entreprise, avant d’envisager de s’adresser à un vivier de candidats plus vaste. 

Les avantages du recrutement interne 


recrutement interne

Comme nous l’évoquions dans un article précédent, le recrutement interne ne manque pas d’atouts. 

  • Il s’agit d’abord d’une méthode de recrutement particulièrement économique. Moins de temps dédié au sourcing, à l’intégration des collaborateurs, à la formation… De toute évidence, la mobilité interne permet de gagner du temps et de réduire les coûts engendrés par un recrutement classique, mais pas que ! 
  • Cette méthode permet aussi de minimiser les risques. On le sait : chaque recrutement est un pari. On ne saurait garantir que le talent choisi s’épanouira dans l’entreprise et adhèrera à sa culture. Le recrutement interne a le mérite de mettre en avant des talents dont on connaît déjà le potentiel, la motivation et l’adéquation à la culture de l’entreprise
  • Enfin, le recrutement interne peut être un véritable atout stratégique pour une entreprise, permettant à la fois de favoriser l’engagement des collaborateurs et leur motivation, de rester compétitif sur son secteur en permettant aux talents développer leurs compétences… Le tout, en améliorant sa marque employeur !
  • N’oublions pas que les employé(e)s d’une entreprise sont ses meilleurs porte-parole. Lorsqu’elle en prend soin et leur donne les outils pour s’accomplir, sa réputation ne s’en porte que mieux.

Le recrutement externe définition

Par opposition au recrutement interne, le recrutement externe consiste à rechercher des candidats qui ne font pas partie de l’entreprise. Ce mode de recrutement comporte lui aussi des avantages. 

Les avantages du recrutement externe  

recrutement externe
  • En fonction de la nature et de la taille de l’entreprise, le recrutement externe sera plus ou moins pertinent. Par exemple, lorsque l’entreprise est petite et qu’elle manque de ressources internes, elle a bien sûr tout intérêt à envisager un recrutement externe. Ce mode de recrutement est également pertinent pour les entreprises en très forte croissance. Pour continuer leur expansion ou conquérir un nouveau marché, elles auront besoin de s’appuyer sur des compétences expertes et stratégiques
  • Autre avantage à ne pas négliger : la capacité des nouvelles recrues à porter un regard neuf sur les projets de l’entreprise. Une entreprise souhaitant innover constamment doit être en mesure de prendre du recul sur ses produits/services. C’est la seule manière de s’améliorer constamment. 
  • Enfin, le fait même de recruter permet à l’entreprise de véhiculer une image éminemment positive. Lorsqu’elle recherche des talents, l’entreprise fait savoir qu’elle se porte bien et qu’elle est en pleine croissance. Seul un recrutement externe permet à une entreprise de mettre en avant publiquement sa capacité à recruter. 

Recrutement interne et externe : lequel privilégier ? 

En réalité, il n’existe pas de réponse tranchée à cette question. Selon le contexte de l’entreprise, ses enjeux ou le poste à pourvoir, un recrutement interne/externe sera plus ou moins pertinent. 

Dans tous les cas, chacun de ces modes de recrutement présente des avantages et des inconvénients. Le caractère économique d’un recrutement interne reste par exemple à nuancer. En effet, ce mode de recrutement nécessite d’investir dans la formation de ses salariés de manière conséquente… Ce qui inclut le développement de soft skills !

Quant au recrutement externe, ses limites sont toutes trouvées. Il y a d’abord le coût et l’énergie que demande ce mode de recrutement. Définir le cahier des charges, diffuser la fiche de poste, trier les CVs, rencontrer les candidats et les évaluer…

Toutes ces tâches sont terriblement chronophages et peuvent monopoliser le temps des équipes RH. Le recrutement externe demande également un investissement humain – puisqu’un recrutement réussi implique d’opérer une bonne intégration des talents dans l’entreprise. 

Fluidifier ses recrutements externes avec un ATS 

Votre entreprise a besoin de talents extérieurs pour grandir ou conquérir de nouveaux marchés ? Envisager des recrutements externes semble indispensable. N’hésitez pas à optimiser vos processus de recrutement avec un outil comme Jobaffinity

Conçu par des recruteurs pour des recruteurs, notre outil vous déleste des tâches répétitives (publication des annonces sur les job boards, tri des CVs…) et vous permet d’optimiser votre temps. Une manière de réduire les inconvénients du recrutement externe pour mieux profiter de ses avantages !


(1) Étude RH Online 2017

(2) Les Échos spécial Territoires vendredi 25 septembre et Le Panorama de l’APEC

(3) APEC 2018

(4) Cabinet Hays 2019

(5) Etude ManpowerGroup : « Génération Y et carrières : vision à l’horizon 2020 » menée auprès de 19 000 jeunes de la génération Y dans 25 pays