--> Comment devenir un bon chargé de recrutement ? La fiche métier !

Comment devenir un bon chargé de recrutement ? La fiche métier !

Illustration recrutement

Les chargés de recrutement ont pour objectif de trouver les bons profils et d’attirer les meilleurs candidats pour renforcer les équipes de votre entreprise. Ils jouent un rôle majeur dans la recherche des nouveaux talents mais aussi dans la diffusion de votre marque employeur dès le processus de recrutement. Comme pour l’ensemble des métiers de l’entreprise, ses missions et ses compétences évoluent avec la digitalisation des techniques de recrutement. Nous vous proposons dans cet article de revisiter les qualités et les compétences requises pour recruter (ou devenir) un chargé de recrutement hors pair !

Quelles sont les missions d’un chargé de recrutement ?

Le chargé de recrutement doit en collaboration avec le management :

  • Définir le bon profil de candidat pour le poste requis. Cette première étape est cruciale car il s’agit de partir sur des bonnes bases dès le départ pour ne pas recruter la mauvaise personne. Les recrutements sont des processus longs et coûteux. Il est donc nécessaire de mettre l’ensemble des acteurs d’accord en amont pour partir dans la bonne direction !
  • Rédiger une annonce attractive adaptée au profil recherché. Le chargé de recrutement doit faire preuve de bonnes capacités rédactionnelles et adapter l’annonce en fonction des candidats recherchés tout en respectant la culture de l’entreprise ;
  • La diffuser au bon endroit au bon moment. Grâce à sa connaissance fine du profil, le chargé de recrutement sait sélectionner les plateformes et les réseaux où il va toucher les bons candidats ;
  • Identifier et sélectionner les candidats qui seront reçus en entretien parmi l’ensemble des candidatures reçues ;
  • Être garant du bon déroulé du processus de recrutement ;
  • Répondre à ceux qui ne seront pas reçus et constituer un vivier de talents ;
  • Participer aux entretiens ;
  • Aider à la prise de décision finale.

Quelles sont les qualités requises ?

Les compétences techniques

Le chargé de recrutement doit maîtriser les compétences techniques liées à son métier. Cependant, l’entretien n’est ni un monologue ni un interrogatoire. Le chargé de recrutement doit en faire un véritable temps d’échanges.

Il doit également être à l’aise avec tous les outils de gestion du recrutement grâce aux ATS (logiciels de recrutement).

Les Soft skills

Les soft skills sont les compétences comportementales qui désignent à la fois l’intelligence relationnelle, les capacités de communication, le caractère, les aptitudes interpersonnelles (source Cadre emploi 1).

Pour le chargé de recrutement, elles doivent être :

La curiosité

Les chargés de recrutement doivent savoir faire preuve de curiosité pour bien comprendre les besoins de l’entreprise et les attentes des profils recherchés. Pour cela, ils doivent savoir poser les bonnes questions autant aux équipes en interne qu’auprès des candidats. Le chargé de recrutement ne peut pas être expert de tous les métiers. Il doit avoir suffisamment de curiosité pour aller chercher l’information à la source. Une des clés de la réussite d’un recrutement réside dans la capacité des recruteurs à être proche du terrain. Ils ont besoin de comprendre le poste au plus près des équipes, pas uniquement auprès des managers mais aussi des futurs collègues.

Par ailleurs, impliquer les équipes le plus tôt possible dans le processus de recrutement permet de mieux intégrer le nouveau collaborateur. Il sera perçu comme un élément positif et non pas comme un concurrent potentiel.

L’ouverture d’esprit

L’ouverture d’esprit est également une qualité importante chez les chargés de recrutement. En effet, l’entreprise est composée de profils hétérogènes. Les chargés de recrutements sont donc amenés à rechercher des candidats très différents. Ils doivent adapter non seulement leurs recherches mais aussi les entretiens de recrutement en fonction des différents publics de l’entreprise.

L’empathie

Les chargés de recrutement doivent pouvoir se mettre à la place de l’autre pour bien remplir leur mission. Leur objectif est de faire correspondre une candidature avec une entreprise. Ils doivent être capable de bien comprendre à la fois les missions du poste et les attentes des équipes. Mais aussi, de replacer le candidat dans une organisation qui a une culture, des valeurs et un projet global. Et enfin, de se mettre à la place de l’autre, de comprendre ce qu’il ressent et de cerner sa personnalité.

L’adaptation

La crise sanitaire contraint à faire passer les entretiens à distance .

Plus que jamais les chargés de recrutement doivent :

  • s’adapter à un contexte en pleine mutation
  • s’appuyer de plus en plus sur des outils digitaux pour recruter comme les réseaux sociaux ou les job boards.
  • être au fait du développement de solutions de gestion de candidatures avec des fonctionnalités toujours plus innovantes comme Jobaffinity.
  • être en veille sur les méthodes de recrutement pour bénéficier des dernières techniques : serious game, évaluation comportementale de la personne…

Chargé de recrutement : vecteur de la marque employeur 

Le chargé de recrutement a un rôle clé dans le rayonnement de la marque employeur de l’entreprise. Son défi est de faire vivre une expérience positive au candidat cohérente avec les fondements de la marque employeur dès l’annonce de votre offre. En entretien, les paroles, l’attitude et la manière dont le candidat va être pris en compte par le chargé de recrutement, comme l’ensemble de l’équipe, doivent refléter le discours que l’entreprise porte en externe. Le chargé de recrutement est là pour véhiculer les valeurs, la culture et la promesse de l’entreprise et veiller à ce que tous les intervenants dans le recrutement l’appliquent.

Cette attention doit être portée à tous les candidats même en cas de refus. Répondre à tous les candidats même ceux qui ne seront pas retenus est important pour la marque employeur. Prenez le temps de motiver votre refus et garder précieusement ce contact qui pourra être le bon candidat sur un prochain poste.

Cet article a été réalisé en collaboration avec Aurélie Dujardin, Consultante RH en recrutement, transformation des processus, stratégie RH et marketing RH –  https://librh.com


(1) Cadre emploi : « Soft skills, quelles sont celles que les entreprises s’arrachent ? »