Recrutement collaboratif : quels sont les atouts pour votre entreprise ?

recrutement collaboratif

L’époque où les recrutements ne concernaient que les recruteurs est révolue. Aujourd’hui, le recrutement se veut collaboratif – et c’est tant mieux ! Mais alors, en quoi consiste ce recrutement en équipe et quels sont ses avantages ? La réponse dans cet article. 

Recrutement collaboratif : définition

Comme son nom l’indique, le recrutement collaboratif permet d’impliquer toute l’entreprise dans le processus de sélection des candidat(e)s. RH, managers, équipes opérationnelles… Tout le monde est concerné ! 

Avec cette méthode de recrutement, l’équipe RH travaille conjointement avec les autres départements de l’entreprise pour mener à bien les recrutements. On parle alors de “recrutement en équipe”. 

Comment choisir les collaborateurs à impliquer dans le recrutement collaboratif ? 

Tout dépend bien sûr du poste à pourvoir ! Globalement, un recrutement collaboratif comprend la participation de chargés de recrutement, de managers et des potentiels coéquipiers des candidats. 

Quels sont les avantages du recrutement collaboratif ? 

Qu’il s’agisse d’améliorer la marque employeur d’une entreprise ou de booster la satisfaction de ses employés, le recrutement collaboratif ne manque pas d’atouts ! 

Tout d’abord, le fait d’impliquer les managers et/ou les opérationnels permet d’avoir l’avis des personnes qui sont tous les jours sur le terrain. Ces collaborateurs sont les mieux placés pour connaître les spécificités du poste à pourvoir, ses exigences… Ils ont parfois une meilleure visibilité sur les qualités et compétences qu’il faut pour le poste que les managers eux-mêmes, plus éloignés de la réalité du métier.

Mais ce n’est pas tout ! Lorsqu’une entreprise décide d’impliquer plusieurs collaborateurs (aux rôles et statuts différents) dans ses processus d’embauche, elle envoie un message clair. L’avis de ses collaborateurs compte. 

Ainsi, le recrutement collaboratif permet de mettre en avant la culture collaborative d’une entreprise et la confiance qu’elle accorde à ses salarié(e)s. En conséquence, cette démarche a un impact positif sur sa marque employeur.Autre atout non négligeable du recrutement collaboratif : il permet d’éviter les erreurs de recrutement. En effet, multiplier les points de vue sur les candidats permet de prendre des décisions objectives et réfléchies.

💡 Gardez en tête que la simple évaluation des compétences techniques d’un(e) candidat(e) ne suffit pas. Sont également primordiaux le savoir-être du/de la candidat(e), son adéquation à la culture de l’entreprise, ses valeurs…

En outre, le recrutement collaboratif offre la possibilité aux candidats de rencontrer leur manager potentiel, leurs éventuels coéquipiers… De cette façon, les candidats peuvent évaluer par eux-mêmes s’ils adhèrent à l’entreprise et s’y projettent facilement.

Enfin, le recrutement collaboratif permet d’inclure les salariés dans les processus de décision. Ce qui permet, in fine, de booster leur engagement et leur satisfaction.

Le saviez-vous ? 

Airbnb accorde une importance particulière aux valeurs de ses futures recrues. Comme l’informe l’entreprise dans la FAQ de sa Page Carrière : “Nous avons comme priorité que les candidats rencontrent le plus d’individus sur l’équipe actuelle”. 

Le but : vérifier que le talent s’épanouira vraiment au sein de l’entreprise. Pour ce faire, la potentielle recrue doit obligatoirement posséder les quatre valeurs fondamentales d’Airbnb : “Champion the Mission”,  “Be a Host”, “Be a ‘Cereal’ Entrepreneur”, “Embrace the Adventure”. 


Comment mettre en place le recrutement collaboratif dans son entreprise ? 

On l’aura compris : un recrutement collaboratif revient à inclure les collaborateurs dans les processus de recrutement. Voici les principales étapes au cours desquelles il convient d’impliquer les collaborateurs : 

Définir les besoins en équipe 

C’est le point de départ de tout recrutement : la définition des fameux besoins. Ceux que l’on cherche à combler avec le poste à pourvoir ! Pour les définir, les chargés de recrutement ont besoin de s’entretenir avec les managers sur les besoins de leurs équipes, les compétences (techniques et comportementales) qui leur manquent, le profil du candidat idéal, les critères indispensables que l’on recherche chez les candidats, les compétences bonus, etc.

Cet échange entre équipes RH et équipes opérationnelles est aussi l’occasion de s’accorder sur la fiche de poste. Résume-t-elle correctement les attentes des équipes, les missions qui seront confiées à la future recrue, etc ? 

Communiquer sur les offres d’emplois à pourvoir

Encouragez vos collaborateurs à diffuser vos offres d’emploi autour d’eux (réseaux sociaux professionnels et personnels, réseau alumni…) !

Autre bonne approche : mettre en place un système de cooptation permettant à vos collaborateurs de vous recommander des talents issus de leurs cercles personnels/professionnels. 

Effectuer un premier tri des candidatures

Comme vu plus haut, les critères essentiels à un recrutement doivent être examinés en équipe. Une fois ces éléments indispensables définis, il ne reste plus qu’à trier les candidatures à la lumière de ces éléments.  

💡 Un ATS comme Jobaffinity peut vous aider à fluidifier votre processus de recrutement – notamment votre gestion des candidatures. Notre outil de recrutement propose trois fonctions qui facilitent et optimisent le recrutement collaboratif :

  • Le module de discussion : ce dernier permet aux collaborateurs de partager leurs impressions sur une candidature via un module de discussion intégré dans le logiciel.
  • Le module d’évaluation : cette fonction permet à chacun d’attribuer entre 1 et 5 étoiles aux candidatures. Ainsi, l’équipe peut obtenir simplement une évaluation moyenne de chaque candidature.
  • Le module de validation : grâce auquel il est possible d’envoyer en un clic des demandes de validation de candidatures aux managers opérationnels. Ces derniers n’auront qu’à cliquer sur le lien pour donner leur avis sur la candidature. Cet avis vient ensuite s’ajouter sur la fiche du candidat dans notre logiciel.

Faire passer des entretiens en équipe 

Deux avis valent mieux qu’un – surtout en matière d’embauche. Quel que soit le profil que vous recherchez, incluez vos collaborateurs dans le processus de sélection des candidats. La bonne approche : demander aux collaborateurs d’évaluer chez les candidats une compétence spécifique, en fonction de leur cœur de métier. 

Par exemple :

Pour évaluer les compétences techniques d’un développeur, on peut entièrement faire confiance au regard expert d’un CTO (responsable technique). En revanche, pour évaluer le savoir-être d’un(e) candidat(e) ou sa personnalité, on peut demander aux potentiels coéquipiers du candidat d’intervenir. 

💡  Bon à savoir 

Recruter en équipe, c’est aussi contribuer à renforcer la marque employeur de l’entreprise ! Dans un article précédent, vous vous expliquions qu’une belle page carrière pouvait constituer un levier de recrutement redoutable. Faites de vos salariés des instruments essentiels de votre marketing RH en mettant en avant leurs portraits et témoignages. Témoignages écrits, vidéos, photos de vos évènements internes… Tout est bon à prendre.

Recrutement en équipe : un processus de décision collaboratif

Après avoir inclus dans la boucle les collaborateurs concernés par votre recrutement, il vous reste à… les impliquer dans le processus de décision final, bien entendu.  

La bonne approche : permettre à chaque collaborateur de s’exprimer ouvertement sur ses ressentis et partager son opinion sans filtre. N’oubliez pas que le/la meilleur(e) candidat(e) ne possède pas seulement les compétences techniques requises pour le poste. Il/elle doit aussi partager votre vision et vos valeurs et posséder certaines compétences comportementales essentielles. 

 ​⚠️  À retenir  

Une prise de décision collective permet d’éviter certains biais de recrutement et de dépasser ses propres préjugés. 

Mettre en place un processus de recrutement collaboratif, en résumé

Vous l’aurez compris, le recrutement collaboratif ne manque pas d’avantages. En plus d’améliorer votre marque employeur et d’envoyer des signaux positifs à vos candidats, cette méthode de recrutement permet d’impliquer vos collaborateurs, de renforcer leur sentiment d’appartenance et d’utilité… Le tout, en réduisant les erreurs de recrutement.