Comment impliquer le manager dans le processus de recrutement ?

impliquer le manager dans le processus de recrutement

Depuis plusieurs années, le recrutement n’est plus uniquement l’affaire du responsable des ressources humaines. Ce dernier travaille main dans la main (ou presque) avec le manager pour trouver le candidat idéal. On parle alors de « recrutement collaboratif ». Ce modèle peut être réfléchi, voire stratégique pour l’entreprise. Mais il peut aussi s’imposer de lui-même. Dans cet article, nous verrons comment impliquer un manager dans un processus de recrutement  !

Recruteur / Manager : un travail d’équipe 

Le manager et le responsable des ressources humaines forment l’un des binômes les plus stratégiques d’une entreprise. Toutefois, ils ont parfois besoin de s’accorder pour être sur la même longueur d’onde. L’un définit les besoins et le second fournit les talents. Il est donc primordial que le duo se comprenne et se fasse confiance.

En tant que responsable RH, vous devez être en mesure de prouver au manager que son rôle est essentiel dans le processus de recrutement. L’implication de ce dernier apporte d’ailleurs de nombreux avantages :

  • Moins d’erreurs dans le recrutement ; 
  • Un gain de temps ;
  • Une marque employeur améliorée ;
  • Une culture d’entreprise dynamique ;
  • Et une meilleure intégration des nouveaux collaborateurs.

 💡 D’ailleurs, selon un sondage IFOP, « 64 % des candidats préfèrent passer le premier entretien avec un manager ».

En rencontrant leur potentiel manager, les candidats ont la possibilité de se projeter dans leur futur poste et de tester leur compatibilité avec ce dernier. En effet, les talents ne veulent pas uniquement un emploi et une rémunération. Ils souhaitent un environnement de travail agréable et collaborer avec une équipe « sympathique ».

Enfin, dans le cas du manager, c’est l’occasion de rencontrer les candidats et de prendre en compte leur personnalité. Cet élément est tout aussi important que les compétences. Puisqu’il permet d’avoir un aperçu sur l’entente potentielle avec la future recrue.

5 conseils pour impliquer le manager dans le processus de recrutement

Préparer votre processus de recrutement ensemble

Bien sûr, un manager ne pourra pas être présent à chaque étape du recrutement. Mais le faire participer à des moments clés vous permettra d’avancer plus rapidement et d’être certain de bien comprendre les attentes de ce dernier quant au « portrait-robot » du candidat idéal, et vis-à-vis du poste.

Ensemble, pensez à mettre en place ces actions :

  • Définir le besoin pour le poste en question.
  • Lister les compétences nécessaires en incluant les softs skills qui, rappelons-le, sont essentiels pour n’importe quel emploi.
  • Rédiger la fiche de poste : tout en étant le plus proche possible de la réalité du quotidien.
  • Créer le profil type sans pour autant fermer la porte aux profils atypiques.
  • Lister les critères d’évaluation.

Attirer les meilleurs candidats 

Une fois toutes ces étapes terminées, le recruteur s’attelle seul à la rédaction de l’offre d’emploi avant de la faire valider par le manager. Celle-ci doit bien évidemment contenir un maximum d’informations afin de séduire les candidats. Il pourra ensuite la diffuser et la sourcer : sur les jobboards, les réseaux sociaux et la page carrière du site de l’entreprise avant de rechercher par lui-même des candidats dans les CVthèques ou sur LinkedIn par exemple.  

 💡 Pour plus d’efficacité, vous pourriez mettre en place un programme de cooptation dans votre entreprise.

Évaluer les candidatures

Une fois que le processus de recrutement est amorcé, le manager et le recruteur doivent communiquer pour un suivi optimal. Pour vous aider à gérer chaque étape, nous vous conseillons d’utiliser un logiciel de gestion des candidatures doté d’un ATS (Applicant Tracking System), tels que notre logiciel JobAffinity. Vous pourrez y ajouter des commentaires sur chaque candidat et créer une grille d’évaluation. Cette étape permet au recruteur de filtrer les candidatures et au manager de réaliser les entretiens d’embauche (en compagnie du recruteur si nécessaire).

 💡 Pour vous aider, vous pouvez, par exemple, rédiger des comptes rendus d’entretien et échanger sur les différents candidats rencontrés.

Décider ensemble

C’est bien sûr au manager de décider qui sera l’heureux élu. Toutefois, le rôle du recruteur est aussi d’aider ce dernier à choisir le candidat le plus apte pour le poste et à prendre du recul si nécessaire.

 💡 N’hésitez pas à réunir toutes les personnes qui ont été présentes lors des entretiens pour en discuter ensemble avant de prendre la décision finale.

Intégrer le nouveau collaborateur

L’intégration d’une nouvelle recrue est une étape déterminante. Elle marquera le point de départ d’un employé dans votre entreprise et au sein de son équipe. En tant que manager ou recruteur, il est de votre devoir (en duo) de vous assurer que tout se passe pour le mieux. Ainsi, vous réduisez les risques que ce collaborateur quitte votre entreprise prématurément. Et bien sûr, cela permettra à ce dernier d’être opérationnel plus rapidement. En d’autres termes : aidez-le à trouver ses marques.  

 💡 Pour cela, vous pouvez créer un plan d’intégration, des documents d’intégration ou encore présenter votre nouveau collaborateur à vos équipes.

Vous l’aurez compris, impliquer le manager dans le processus de recrutement est une étape majeure. C’est d’ailleurs un véritable travail d’équipe ! À vous de bien répartir les tâches au sein du binôme manager/recruteur pour gagner en efficacité.