--> Tendances dans le recrutement en 2021 : et si on faisait le point ?

Tendances dans le recrutement en 2021 : et si on faisait le point ?

Le recrutement connait de nombreuses évolutions. Elles sont tout d’abord techniques car les outils de recrutement n’échappent pas à la transformation digitale. Elles sont également sociales car les attentes des candidats ont changé. Avec l’aide de Véronique Philippe, dirigeante de RELAIS-ASSUR, cabinet spécialisé dans le recrutement de profils techniques et/ou commerciaux pour les Agents Généraux et Courtiers en Assurance, nous dressons dans cet article les principaux changements qui doivent retenir votre attention en tant que recruteur.

Recrutement : valorisez les points importants pour le candidat dès l’annonce

Aujourd’hui, pour séduire votre candidat, vous devez leur donner envie de postuler avec une annonce qui fera la différence ! Comment ?

  • Mettez l’accent sur les challenges à relever, les perspectives d’évolution du candidat dans l’entreprise et surtout l’opportunité pour lui d’étendre ses compétences ;
  • Valorisez le projet de votre entreprise (vision, impact, raison d’être…) ;
  • Mettez en avant l’environnement de travail dans lequel le candidat va évoluer. Les attentes des candidats sont fortes dans ce domaine.

Le conseil de Véronique Philippe pour créer une annonce percutante : « Dans notre métier, les descriptions des missions confiées sont souvent les mêmes selon le poste visé. C’est l’environnement de travail qui va faire la différence d’une annonce à l’autre. L’environnement de travail comprend la taille de l’équipe, l’ambiance de travail, les horaires, la possibilité de travailler en télétravail un certain nombre de jours par semaine etc… Les candidats ont leurs propres critères pour trouver le bon poste. L’environnement de travail compte désormais beaucoup. Nous devons en tenir compte en rédigeant l’annonce. Nos clients sont des indépendants avec leur propre culture d’entreprise. Je conseille de la valoriser dès l’annonce pour attirer les candidats qui se reconnaîtront en elle. »

Traitement des candidatures : prenez une longueur d’avance dans vos recrutements grâce aux outils digitaux

Afin d’être les premiers à contacter les meilleurs candidats, vous devez avoir un traitement des candidatures rapide et efficace tout en étant en accord avec les règles (RGPD.) Ne perdez plus de temps à ouvrir chaque mail et chaque CV manuellement. Les CVs reçus sont automatiquement stockés dans le logiciel et ils s’affichent immédiatement dans votre compte grâce une solution ATS comme Jobaffinity,. Vous pouvez passer chaque CV en revu et surtout faire des recherches en fonction de mots clés ou encore de zones géographiques. Chez certains recruteurs, la distance domicile-travail est un facteur important car souvent il s’agit de la première cause d’absentéisme.

Avec un outil digital de traitement des candidatures, vous avez la possibilité de paramétrer des données pour sélectionner les candidats. Chaque client peut personnaliser son filtre en fonction de ses priorités et accéder aux candidatures les plus pertinentes. La recherche est facilitée car les données sont croisées automatiquement. Vous gagnez un temps précieux pour contacter les candidats avant vos concurrents.

Véronique Philippe en a fait l’expérience : « Depuis que j’utilise la solution d’Intuition Software, je gagne beaucoup de temps dans le traitement des candidatures. L’outil me permet notamment de rentrer en contact directement avec le candidat via son profil. Je peux également échanger avec les collaborateurs et le client sur la fiche candidat. »

Fidélisez vos candidats dans la durée

Nous vous conseillons de conserver les candidatures reçues même si celles-ci ne correspondent pas au poste recherché. La constitution d’une CVthèque est incontournable pour faciliter vos prochains recrutements. Elle vous permet de constituer un vivier de candidatures avec des personnes qui se sont déjà intéressées à votre entreprise. A partir du moment où les candidatures sont reçues, elles sont stockées dans une CVthèque en accord avec la RGPD si vous utilisez un outil ATS comme le nôtre. Ainsi, vous distinguez celles qui sont nouvelles, en cours ou qui ont déjà reçu une réponse négative. Vous pouvez recherchez des candidats par mots-clés comme sur un moteur de recherche.

Véronique Philippe ajoute : « Aujourd’hui, notre principal challenge est de fidéliser les candidats. Nous les suivons dans le temps, même s’ils n’ont pas été retenus par l’un de nos clients. Notre objectif est de les fidéliser pour pouvoir leur proposer une nouvelle opportunité plus tard. En effet, les personnes changent plus facilement de poste qu’avant. Si quelque chose ne leur convient pas, ils partent assez facilement.

Cette volatilité des candidats est un mauvais point pour pérenniser à long terme une équipe, mais en contrepartie elle est source d’opportunité pour capter de nouveaux candidats. La qualité de l’intégration au sein de l’équipe et du management de proximité devra alors faire la différence avec les précédentes expériences vécues par le candidat. »

Réseaux sociaux : bâtissez un réseau toujours plus qualifié

Les réseaux sociaux et les job boards sont les endroits où les recruteurs trouvent les candidats aujourd’hui. Afin de bien utiliser la puissance de ces outils, nous vous recommandons de constituer un réseau solide et qualifié, c’est-à-dire avec les candidats que vous ciblez. Pour les trouver, vous pouvez faire une recherche directement sur Linkedin par mots clés mais aussi vous mettre en relation avec les candidats qui vous envoie leur CV.

Le conseil de Véronique Philippe : « Sur Linkedin, je dispose, ainsi que mes collaborateurs, d’un réseau dédié de plus de 20 000 contacts sur le marché de l’assurance de proximité. J’ai su bâtir avec le temps un réseau hyper ciblé. Cela nous permet d’être identifié comme des spécialistes sur ce marché autant par les clients que les candidats . J’utilise également les job boards comme Indeed, Météojobs, Pôle Emploi et Région job pour diffuser des annonces et trouver des candidats. »

Les entretiens en visio : une pratique qui va s’installer dans la durée pour recruter

Freepik by karlyukav

Les entretiens en visio se sont généralisés depuis le début de la crise sanitaire. Cette pratique de recrutement risque de perdurer au-delà de la crise. En effet, les entreprises recrutent en ligne aujourd’hui car elles sont contraintes de le faire. Cependant, elles sont agréablement surprises car elles rencontrent finalement peu de déperdition par rapport à leur processus habituel.

Pour Véronique Philippe : « Nous recevons tous les candidats en visioconférence pour leur faire passer des entretiens. Cependant, il ne s’agit pas d’une découverte pour notre cabinet car nous avons des clients dans toute la France et nous sommes adeptes des entretiens visio depuis notre création. La visioconférence nous en dit plus sur le candidat qu’un entretien en présentiel. En effet, celui-ci est plus détendu chez lui et plus naturel. Nous le découvrons avec plus d’authenticité dans son environnement. La visioconférence est en effet plus intrusive. Lors d’un échange en face à face physique, les relations peuvent être faussées. Une distance se créée entre le recruteur et le candidat. Ce dernier est plus stressé. Le principe de visioconférence fait gagner du temps à tout le monde. C’est un moyen à conserver au-delà de la crise du COVID. De plus nos clients finaux les rencontrent physiquement et peuvent donc également évaluer la capacité du candidat à s’adapter à un échange plus protocolaire. »

Une accélération de la digitalisation en 2021

Cette année encore la digitalisation des recrutements va se poursuivre non seulement pour répondre à la crise sanitaire actuelle mais aussi pour améliorer votre processus de recrutement. Votre rôle en tant que recruteur est de renforcer ce processus pour permettre à votre entreprise de poursuivre ses recrutements de la manière la plus fluide et efficace possible.

Envie d’aller plus loin ?

Découvrez Jobaffinity, l’ATS qui s’adapte à votre activité pour vous aider à centraliser et à optimiser vos processus de recrutement.

Partager l'article :