Recruteurs : Les 10 bonnes résolutions de la rentrée

Sommaire

La rentrée est souvent synonyme de nouveaux départs, de nouvelles ambitions et de nouvelles résolutions. Pour les recruteurs, c’est l’occasion idéale de repenser leurs stratégies et d’adopter de nouvelles habitudes pour optimiser leur processus de recrutement. Nous aurions pu vous dire que la meilleure était d’utiliser notre logiciel de recrutement, mais cela aurait été trop facile. Voici donc nos 10 bonnes résolutions pour remettre l’humain au cœur du recrutement et recruter plus efficacement.

1. Misez sur l’écoute active : 

Prenez le temps d’écouter les candidats, leurs aspirations, leurs craintes et leurs ambitions. Cela vous permettra de mieux comprendre leurs motivations et de trouver le candidat idéal pour le poste.

Si lors d’un entretien, un candidat mentionne qu’il a quitté son précédent emploi en raison d’un manque d’opportunités d’évolution. Au lieu de passer rapidement à la question suivante, vous pouvez prendre le temps de demander des détails sur ce que le candidat recherche en termes d’évolution de carrière et comment il envisage son parcours professionnel à long terme.

Exemple 2 : Imaginez que vous recrutiez pour un poste de gestionnaire de projet. Au cours de l’entretien, le candidat exprime son intérêt pour les formations continues et la possibilité d’évoluer vers un rôle de direction. En écoutant activement, vous pourriez vous rappeler que votre entreprise a justement un programme de formation en leadership en préparation. En partageant cette information avec le candidat, vous montrerez non seulement que vous avez écouté ses aspirations, mais aussi que votre entreprise pourrait être le bon endroit pour lui.

2. Optimisez votre offre d’emploi :

Revoyez vos descriptions de postes pour qu’elles soient claires, précises et attrayantes. Assurez-vous qu’elles reflètent la culture de votre entreprise et les valeurs que vous recherchez chez un candidat. Si vous ne l’avez pas lu, nous avons justement rédigé un article sur comment bien rédiger une offre d’emploi.

Au lieu d’une simple liste de tâches, l’offre d’emploi peut inclure des détails sur la culture de l’entreprise, les projets récents sur lesquels l’équipe a travaillé, ou même des témoignages d’employés actuels.

Exemple : Vous recrutez pour un poste de développeur web. Dans l’annonce, au lieu de simplement mentionner « Recherche développeur avec expérience en JavaScript », vous pourriez ajouter « Rejoignez une équipe dynamique qui a récemment développé une application primée pour un client international. Nous valorisons la créativité et l’innovation et offrons des séances de brainstorming hebdomadaires pour partager les idées et les meilleures pratiques. » Soyez plus que des termes génériques.

3. Diversifiez vos sources de recrutement :

Ne vous limitez pas aux plateformes de recrutement traditionnelles. Explorez les réseaux sociaux, les forums spécialisés et les événements de networking pour toucher un public plus large.

Au lieu de se limiter à des plateformes de recrutement en ligne, un recruteur pourrait assister à des meetups locaux liés à son secteur d’activité ou collaborer avec des universités pour des programmes de stages. Là encore, nous avons plusieurs articles sur le sourcing, comme celui-ci.

Exemple : Vous cherchez un jeune talent en marketing digital. Plutôt que de publier uniquement sur les sites d’emploi traditionnels, vous décidez d’organiser un atelier dans une université locale sur les tendances du marketing digital. Non seulement cela positionne votre entreprise comme leader dans le domaine, mais cela vous donne également l’occasion de rencontrer des étudiants passionnés qui pourraient être de futurs candidats.

4. Adoptez la technologie, mais avec discernement :

Si les outils technologiques comme notre logiciel de recrutement Jobaffinity peuvent grandement faciliter le processus de recrutement, ils ne doivent pas remplacer le contact humain. Utilisez-les pour filtrer les candidatures, mais prenez toujours le temps de rencontrer les candidats en personne.

L’utilisation du parsing de CV, par exemple, peut aider à filtrer rapidement les candidatures, mais il est essentiel de prendre le temps de rencontrer les candidats présélectionnés en personne ou via une visioconférence pour évaluer leur adéquation culturelle et leurs compétences interpersonnelles.

Exemple : Vous avez reçu 200 candidatures pour un poste. Après avoir utilisé notre outil d’analyse de CV pour réduire la liste à 20 candidats, vous organisez des entretiens vidéo, en direct ou en asynchrone pour chacun d’eux. Lors de ces entretiens, vous découvrez que l’un des candidats, bien que n’ayant pas toutes les compétences techniques listées, a une passion et une curiosité qui correspondent parfaitement à la culture de votre entreprise.

5. Formez-vous continuellement :

Le monde du recrutement évolue constamment. Participez à des formations, des webinaires et des conférences pour rester à jour sur les meilleures pratiques de l’industrie.

Un recruteur peut s’inscrire à des webinaires sur les nouvelles tendances en matière de recrutement, ou suivre une formation sur les biais inconscients pour améliorer la diversité de ses recrutements. D’ailleurs, saviez-vous que nous faisons régulièrement des webinaires ?

Exemple : Vos entretiens durent trop longtemps et vous avez toujours du mal à obtenir les informations ou les ressentis que vous souhaitez. Vous décidez de vous former en cognitique pour mieux préparer vos questions, réagir de manière plus efficace et analyser le discours non verbal de vos candidats. (à ce sujet, avez-vous lu notre article sur les questions à poser à un candidat en recrutement ?)

6. Valorisez la diversité et l’inclusion :

Faites des efforts pour recruter des candidats de tous horizons. Cela enrichira votre entreprise et favorisera l’innovation.

Au lieu de se concentrer uniquement sur les compétences techniques, un recruteur pourrait également évaluer la capacité des candidats à travailler dans des environnements diversifiés et à apporter des perspectives uniques.

Exemple : Vous recrutez pour un poste de chef d’équipe. Lors des entretiens, vous posez des questions sur la manière dont les candidats ont géré la diversité dans leurs équipes précédentes. Un candidat partage une expérience où il a mis en place des réunions mensuelles pour célébrer les différentes cultures de son équipe, renforçant ainsi la cohésion et la compréhension mutuelle.

7. Mettez en place un processus d’onboarding solide :

Une fois le candidat recruté, assurez-vous qu’il se sente bien accueilli et intégré. Cela augmentera ses chances de réussite et de fidélité à l’entreprise.

Au lieu d’une simple journée d’orientation, un programme d’onboarding pourrait inclure des sessions de mentorat, des formations spécifiques au poste et des check-ins réguliers pendant les premiers mois. Nous avons rédigé un article sur les différentes façons de bien gérer l’onboarding des candidats.

Exemple : Vous avez récemment recruté un nouveau commercial. Pour faciliter son intégration, vous lui attribuez un mentor au sein de l’équipe. Ce mentor l’accompagne lors de ses premières visites clients, lui donne des retours constructifs et est disponible pour répondre à ses questions. Après quelques mois, le nouveau commercial se sent pleinement intégré et performe au-delà des attentes, et souhaitera sans doute à son tour devenir mentor.

8. Soyez transparent :

Que ce soit sur les attentes du poste, la culture de l’entreprise ou les perspectives d’évolution, la transparence est essentielle pour établir une relation de confiance avec les candidats.

Si un poste a des aspects moins attrayants, comme des déplacements fréquents, des horaires tardifs relativement souvent ou encore devoir faire régulièrement face à des clients mécontents, il est préférable de le mentionner dès le début pour éviter les mauvaises surprises.

Exemple : Vous recrutez pour un poste qui nécessite de travailler certains week-ends. Plutôt que de l’omettre, vous le mentionnez dès l’annonce et lors des entretiens. Un candidat apprécie cette transparence et partage qu’il est disponible les week-ends car il suit des cours en semaine. La transparence a permis de trouver le candidat idéal pour le poste et vous fait gagner du temps dans vos recrutements.

9. Sollicitez les retours des candidats :

Après chaque entretien, demandez aux candidats leur avis sur le processus de recrutement. Cela vous aidera à identifier les points d’amélioration.

Vous pouvez tout à fait envoyer un court questionnaire aux candidats pour recueillir leurs impressions sur le processus de recrutement.

Exemple : Suite à plusieurs retours de candidats mentionnant que l’entretien technique était trop long, vous décidez de le diviser en deux sessions plus courtes. Les candidats apprécient cette modification, et vous remarquez une amélioration de la qualité des entretiens.

10. Prenez soin de vous :

Le recrutement peut être stressant. N’oubliez pas de prendre du temps pour vous, que ce soit pour vous former, vous reposer ou simplement décompresser.

Planifiez des pauses régulières lors des journées d’entretien pour vous ressourcer et rester concentré, l’humain doit rester au cœur de l’entretien, vous en êtes un !

Exemple : Après une semaine particulièrement chargée avec de nombreux entretiens, vous décidez de prendre une journée de congé pour vous détendre. Vous revenez au travail plus reposé et avec une perspective fraîche, ce qui vous permet d’aborder les prochains entretiens avec plus d’efficacité et d’empathie.

La rentrée est un moment propice pour repenser et revitaliser nos méthodes. En tant que recruteur, chaque interaction, chaque entretien et chaque décision jouent un rôle crucial dans la construction d’équipes solides et performantes. 

Mais au-delà des bonnes pratiques et des résolutions, l’efficacité du processus de recrutement repose également sur les outils que nous utilisons. Dans un monde de plus en plus numérique, s’appuyer sur des solutions technologiques innovantes comme le logiciel de recrutement Jobaffinity peut faire toute la différence. Il ne s’agit pas seulement de gagner du temps ou d’automatiser certaines tâches, mais de véritablement optimiser chaque étape du recrutement pour mettre en avant l’humain tout en bénéficiant de la puissance de la technologie. 

Recruter c’est avant tout une histoire d’humains, et chaque détail compte pour faire les bons choix.

Consultez les articles dans la même catégorie