Quelles sont les Questions à Poser lors d’un Entretien d’Embauche ? 21 Questions Candidat et Recruteur

Que vous soyez candidat ou recruteur, posez les bonnes questions en entretien d’embauche

Sommaire

Poser les bonnes questions est un aspect crucial de tout entretien d’embauche, que vous soyez recruteur ou candidat. Pour le recruteur, cela lui permet de trouver le candidat idéal, et pour le candidat, poser des questions en entretien permet mettre en valeur son profil, de démontrer son intérêt pour le poste et de convaincre. 

Si un entretien d’embauche se doit d’être avant tout une conversation, les fameuses questions sont autant d’amorces pour déterminer si le candidat est qualifié et, pour celui-ci, de l’aider à donner des informations précieuses. Toutefois, quelles sont les bonnes questions à poser lors d’un entretien ? 

Intuition Software vous propose d’analyser les meilleures questions à poser en entretien d’embauche, du point de vue du recruteur, ainsi que de celui du candidat : 

Candidats comme recruteurs, il y a différentes questions pertinentes à poser en entretien

Les questions à poser au candidat lors d’un entretien de recrutement

En tant que recruteur, trouver le candidat idéal nécessite à la fois une sélection efficace via un logiciel de recrutement, et une bonne préparation de l’entretien d’embauche. L’objectif d’un entretien est de découvrir le candidat, d’analyser ses compétences, ainsi que sa capacité à intégrer ou non l’entreprise. De ce fait, le choix des questions à poser en entretien est essentiel.

Vous souhaitez avoir une trame de questions pour mener vos entretiens, suivez notre grille d’évaluation d’entretien de recrutement.

  1. Parlez-moi de vous 

C’est la première question la plus posée en entretien d’embauche, utilisée pour cerner la personnalité, l’expérience et la motivation du candidat. En tant que recruteur, cette question permet de vérifier que le candidat est préparé et d’analyser son comportement, sa capacité d’expression à l’oral ainsi que sa capacité de synthèse. 

Le recruteur n’attend pas que le candidat récite son CV, mais plutôt qu’il se détende et qu’il parle efficacement d’un sujet qu’il maîtrise, tout en mettant l’accent sur les compétences et les réalisations pertinentes pour le poste. 

  1. Pourquoi avoir choisi ce métier ? 

Cette question ouverte posée en entretien permet au recruteur de voir la motivation du candidat pour l’entreprise et le secteur d’activité. En expliquant son choix et son intérêt pour le poste, le candidat doit convaincre le recruteur qu’il partage les valeurs de l’entreprise.

La réponse du candidat à cette question d’entretien d’embauche doit être claire et assurée et montrer son entrain pour le secteur d’activité et son désir de développer une carrière dans ce domaine.

  1. Qu’est-ce qui vous intéresse dans ce poste ? 

Cette question est importante à poser lors d’un entretien d’embauche, car elle permet au recruteur de vérifier si le candidat a bien compris les différentes missions du poste et ses responsabilités. En tant que recruteur, vous avez besoin d’un candidat qui n’a pas choisi l’entreprise par hasard, mais quelqu’un qui se projette, qui est motivé et qui comprend les enjeux du poste et comment ses compétences et son expérience contribueront à la réussite des objectifs.

Il se peut aussi que l’annonce d’emploi manquait de précision, c’est alors le moment pour donner des détails à ce sujet et de vérifier que le candidat comprend bien les attentes liées au poste.

  1. Pourquoi devrions-nous vous embaucher vous et pas un autre ?  

L’objectif de cette question en entretien est de comprendre ce qui distingue le candidat des autres. Quelle est sa plus-value ? Le recruteur attend du candidat qu’il fasse preuve de recul, et qu’il soit capable de mettre en avant ses expériences et ses compétences qui sont pertinentes pour le poste. 

Cette question ouverte vous donnera un aperçu concret de la capacité du candidat à mettre en avant ses qualités clé et à bien les exprimer. Un candidat qui aura des réponses vagues, sans exemples concrets, ne donnera pas confiance au recruteur.  

  1. Quels sont vos points forts ?

En posant cette question pour un entretien d’embauche, et en évitant la partie pénible des défauts souvent demandés, le recruteur cherche à connaître les compétences (soft skills et hard skills) du candidat et ce qu’il peut apporter à l’entreprise. 

C’est l’opportunité pour le candidat de se « vendre » sans en faire trop, mais surtout de développer ce qu’il a marqué sur le CV en donnant des exemples de situations favorables où il a pu mettre à profit ses compétences. 

Pour trouver le candidat idéal, vous devez poser les bonnes questions en entretien d’embauche

6. Comment se passait votre travail dans votre ancien emploi ? 

Poser cette question en recrutement a trois objectifs : 

  • Comprendre ce que le candidat a apporté à ses précédents employeurs ;
  • Comment ces expériences peuvent s’adapter à sa nouvelle fonction ;
  • Savoir comment le candidat parle de ses anciens employeurs.

Le recruteur attend une réponse dans laquelle le candidat fait preuve d’objectivité, en parlant de ses compétences, de ses qualités et des erreurs commises (si tel est le cas), mais aussi de la manière dont il va parler de son ancienne équipe. Cette réponse doit rester plutôt positive, un candidat se contentant de faire des reproches pouvant indiquer un problème. 

7. Pourquoi voulez-vous quitter votre poste actuel ? 

Ici, le recruteur a besoin de savoir quel est l’état d’esprit du candidat et ce qui le motive à quitter son emploi actuel. Pendant l’entretien d’embauche, le recruteur n’attend pas du candidat qu’il dénigre son ancien employeur, mais plutôt qu’il explique concrètement pour quelles raisons le poste visé correspond mieux à ses objectifs professionnels et personnels

8. Comment vous imaginez-vous une journée de travail chez nous ? 

Le but de cette question d’entretien de recrutement est de déceler si le candidat est compatible avec les valeurs et la culture de l’entreprise. Cette question vise à aligner les attentes du recruteur avec celle du candidat sur le poste : missions et activités, objectifs globaux, etc. 

9. Quel est votre environnement de travail idéal ?

Cette question va donner une idée au recruteur du style de travail du candidat qui lui permet d’être productif. Est-ce qu’il préfère le télétravail ? Est-ce que c’est une personne sociable ? Est-ce qu’il a besoin d’être dans sa bulle ? Le candidat doit décrire clairement l’environnement dans lequel il se sent bien et où il sera le plus productif pour l’entreprise. 

10. Où vous voyez-vous dans 5/10 ans ?

Question typique d’un entretien d’embauche, la réponse que va donner le candidat à cette question va donner des informations précieuses au recruteur sur ses ambitions pour l’avenir et sa capacité à le planifier

Quels sont ses objectifs professionnels à court et moyen terme ? Est-il prêt à changer de lieu géographique selon les besoins ? A-t-il envie d’évoluer et d’avoir de plus grosses responsabilités ? Il faut ici faire attention aux réponses vagues ou qui ne se prêtent pas assez aux attentes du poste.

Les questions à poser en entretien permettent de montrer la motivation du candidat

11. Citez-moi une difficulté professionnelle que vous avez rencontrée et comment l’avez-vous surmontée ?

C’est le type de question crucial à poser lors d’un entretien d’embauche pour évaluer la capacité d’adaptation et à résoudre des problèmes du candidat. Le recruteur cherche à avoir un exemple concret de difficulté rencontrée, de la stratégie de résolution et du résultat obtenu. 

L’intérêt de cette question d’entretien n’est pas forcément de démontrer un résultat positif, mais plutôt le processus, les actions et les décisions concrètes que le candidat aura pris pour confronter et surmonter cette situation. 

12. Comment pensez-vous être perçus par vos collègues et votre manager ?

Avec cette question, le recruteur cherche à connaître quelles sont les interactions du candidat avec son équipe de travail. Il attend de voir s’il a un esprit collaboratif et quelles sont ses qualités pour travailler en équipe. C’est aussi l’opportunité pour le candidat de souligner certaines qualités et éventuellement quelques défauts. 

Prendre des références est une pratique courante au cours d’un entretien, permettant au recruteur de, plus tard, vérifier les dires du candidat avec un ancien employeur. 

13. Comment gérez-vous la pression ?

C’est une question qui peut être assez fréquente en entretien d’embauche en fonction du poste proposé pour comprendre les réactions du candidat face au stress et à la gestion de l’imprévu

Là encore, le candidat doit utiliser des exemples concrets de situations stressantes, professionnelles ou extra-professionnelles, auxquelles il a été confronté. Il peut ainsi mettre en avant des qualités de prise de décision, de travail en équipe ou encore de gestion des priorités. 

14. Quelles sont vos prétentions salariales ? 

La question de la rémunération est inévitable lors d’un entretien de recrutement. Pour le recruteur, elle est cruciale afin de comprendre les objectifs financiers du candidat, mais aussi pour voir s’il se positionne de manière cohérente sur le marché du travail. Dans tous les cas, qu’une fourchette salariale ait été annoncée ou non dans l’offre d’emploi, le candidat doit répondre avec clarté et honnêteté

Certains candidats pourraient être suffisamment prometteurs pour que vous revoyiez ce que vous avez prévu à la hausse ou bien trouver des avantages complémentaires à leur proposer. De plus, proposer trop peu pour le poste augmente le risque que le candidat soit débauché par une autre entreprise ou se sente floué et démotivé, pouvant amener à moyen terme à un brown-out ou au quiet quitting.

15. Est-ce que vous avez des questions ? 

Cette question à poser en fin d’entretien cherche à évaluer l’intérêt du candidat et s’il veut en savoir plus sur le poste et l’entreprise. Cela peut aussi être l’occasion de revenir sur des points abordés qui n’étaient pas forcément très clairs pour le candidat.

Quelles sont les questions à ne pas poser au candidat pour un entretien d’embauche ?

Au cours d’un entretien d’embauche, certaines questions sont à proscrire. Il s’agit de questions qui ne relèvent pas du contexte professionnel, mais de la sphère privée du candidat. Aux yeux de la loi, ce genre de questions est considéré comme discriminatoire dans son processus de recrutement. 

Voici une liste non exhaustive des questions interdites à poser au candidat lors d’un entretien : 

  • Quelle est votre situation familiale ?
  • Êtes-vous enceinte ou avez-vous des projets de grossesse ? 
  • Quelle est votre orientation sexuelle ? 
  • Êtes-vous croyant ? 
  • De quelle origine êtes-vous ? 
  • Avez-vous des problèmes de santé ? 

Le recruteur qui pose des questions discriminatoires risque d’être puni, la discrimination à l’embauche étant punie de 3 ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende

Le candidat doit aussi avoir des questions à poser en fin d’entretien

Les 6 catégories de questions à poser au recruteur en entretien d’embauche

 « Avez-vous des questions ? » est un grand classique des questions les plus posées en fin d’entretien. Bien que stressante, elle permet au candidat d’éclaircir certains points, mais aussi de démontrer son réel intérêt pour l’entreprise et le poste auquel il postule. 

En posant des questions pertinentes lors de l’entretien d’embauche, le candidat peut démontrer sa motivation, s’assurer que le poste correspond à ses attentes et laisser une bonne impression au recruteur. 

À noter : si ces questions ont déjà été répondues au cours de l’entretien d’embauche, évitez de faire répéter le recruteur, à moins que ce soit pour obtenir davantage de détails ou de précisions. 

  1. Quelles questions poser en entretien sur le poste à pourvoir ?

Poser des questions sur le poste est une bonne manière de démontrer que vous êtes motivé et que vous avez bien compris les différents enjeux du poste. Vous pouvez demander des précisions sur les missions qui vous attendent ou sur l’ensemble des tâches quotidiennes qui vous seront confiées pour être sûr d’avoir une vision d’ensemble du poste. 

Voici quelques idées de questions à poser sur le poste au cours de l’entretien : 

  • Quelles qualités et quelles compétences recherchez-vous pour ce poste ? 
  • Quelle est la raison de ce recrutement ? 
  • Comment va se dérouler ma prise de poste (formation, passation, etc.) ? 
  • Avec combien de personnes vais-je travailler au quotidien ?
  • Quel est le plus gros enjeu de ce poste ?
  • Quelles sont les perspectives d’évolution ?
  1. Quelles questions poser en entretien sur l’entreprise ?

Poser des questions sur l’entreprise lors de l’entretien de recrutement vous permet de montrer un vrai intérêt pour le poste, et de montrer que vous vous projetez dans l’entreprise (sa culture, ses valeurs, l’ambiance de travail, etc.) :

Voici quelques idées de questions à poser sur le poste au cours d’un entretien d’embauche : 

  • Quelles sont les spécificités de votre culture d’entreprise ? 
  • Quel est votre avantage principal par rapport aux autres entreprises de votre secteur ? 
  • Quels sont les challenges de l’entreprise ? 
  • Comment décririez-vous l’environnement de travail de l’entreprise ? 
  • Quelles ont été les évolutions majeures de l’entreprise ces derniers temps et à quoi l’entreprise aspire-t-elle ? 
  1. Quelles questions poser en entretien sur l’équipe ?

Poser des questions sur l’équipe est important pour montrer que vous avez envie de collaborer avec les autres employés. Les informations que vous donnera le recruteur au sujet de l’équipe (fonctionnement, organisation, ambiance) vous permettront aussi de vous projeter dans le cas où vous intégrerez l’équipe. 

Voici quelques idées de questions à poser sur l’équipe et son organisation lors de l’entretien : 

  • Comment les différentes équipes interagissent entre elles ? 
  • Avec qui serai-je amené à travailler ? 
  • Y a-t-il des réunions d’équipe et à quel rythme ? 
  • Est-ce que l’équipe travaille plutôt en présentiel ou en télétravail ? 
  • Comment sont prises les décisions au sein de l’équipe et comment sont-elles communiquées ? 
Les candidats motivés doivent aussi poser des questions pour un entretien d’embauche 
  1. Quelles questions poser en entretien sur la formation et les possibilités d’évolution ?

Poser des questions sur votre intégration dans l’entreprise, mais aussi sur votre avenir, montre au recruteur que vous avez vraiment envie de vous engager sur le long terme dans l’entreprise et peut faire peser la balance en votre faveur lors du processus de recrutement. Cela vous permet aussi d’évaluer les possibilités de faire évoluer votre projet professionnel en interne. 

Voici quelques idées de questions à poser sur les perspectives d’évolution pendant l’entretien d’embauche : 

  • Quels paramètres sont pris en compte pour mesurer ma performance au travail ? 
  • Quelles sont les évolutions possibles sur ce poste ? 
  • Proposez-vous des formations et sont-elles accessibles aux nouveaux collaborateurs ? 
  • Comment se déroule le processus d’évaluation ?
  1. Quelles questions poser en entretien sur la suite du processus de recrutement ?

Poser des questions sur la suite du processus de recrutement est tout à fait normal, et même conseillé, pour vous assurer de connaître les prochaines étapes et ne pas avoir d’interrogations persistantes.

Voici quelques idées de questions à poser sur les perspectives d’évolution pendant l’entretien d’embauche : 

  • Reste-t-il un point que vous désirez éclaircir concernant mon parcours ou mes expériences professionnelles ?
  • Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ? 
  • Sous quels délais pensez-vous pouvoir me faire un retour ? 
  • Souhaitez-vous que je vous communique le contact de mon employeur ? 
  1. Quelles questions ne pas poser au recruteur en entretien d’embauche ? 

Tout comme les questions à ne pas poser à un candidat, il existe certaines questions à ne pas poser à un recruteur lors d’un entretien. Ces questions à éviter ne sont pas d’ordre légal, mais elles peuvent jouer en votre défaveur pour l’obtention du poste. Évitez ainsi de demander :

  1. À combien de jours de congé aurai-je droit ? 

Poser cette question revient quelque peu à demander au recruteur le nombre de jours de vacances auquel vous aurez droit. À ce stade du processus de recrutement, c’est une question qui va laisser penser au recruteur que vous êtes plus intéressé par les avantages du poste, que par le poste en lui-même.  

2. Obtient-on rapidement une promotion ? 

Cette question posée telle quelle montre une certaine impatience de la part du candidat. Pour un recruteur, vous devez d’abord faire vos preuves avant de gravir les échelons. Vous pouvez formuler différemment cette question en demandant quelles sont les perspectives d’évolutions. Cette tournure beaucoup plus positive montre que vous avez envie de vous investir sur le long terme dans l’entreprise. 

3. Pourquoi le précédent employé a quitté le poste ? 

Lors d’un entretien, vous devez savoir être curieux tout en restant respectueux. Poser cette question sur les raisons du départ du salarié peut être vu comme un manque de discrétion. Toutefois, c’est une information précieuse à avoir, pouvant vous donner des indications sur l’ambiance de l’entreprise ou les défis du poste. Si vous souhaitez avoir cette information, vous pouvez opter pour une question plus ouverte, comme « quelles sont les raisons de ce recrutement ? ».

Conclusion 

Vous avez maintenant une idée claire des questions à poser aux candidats, mais aussi celle à poser au recruteur et celles à ne pas poser. Si vous n’avez pas l’obligation de poser toutes ces questions, elles vous permettent de créer un échange fluide entre recruteurs et candidats et d’obtenir de meilleurs résultats.

Consultez les articles dans la même catégorie

Jobaffinity

Quelles fonctionnalités vous intéressent ?

Jobaffinity possède de nombreuses fonctionnalités qui vous permettront de diviser par deux vos recrutements et d’optimiser la gestion de candidatures, de votre base de CV.

Créer

Évaluer

Administrer

Sécuriser