Le talent nurturing : de quoi parle-t-on ?

Près de 28% des dirigeants estiment que le manque de disponibilité de certaines compétences clés menace sérieusement la performance de leur entreprise. C’est le chiffre véhiculé par la 24ᵉ édition de la Global CEO Survey menée par PwC. Conséquence : dans un marché du travail où les compétences sont de plus en plus rares et courtisées, il est crucial, pour les recruteurs, d’innover – en s’inspirant parfois de certaines stratégies marketing. Le talent nurturing : de quoi parle-t-on ? On vous dit tout dans cet article ! 

Qu’est-ce que le talent nurturing ? 

Le talent nurturing n’est rien d’autre que le lead nurturing, appliqué à l’univers du recrutement. Pour rappel, le lead nurturing est un principe phare du marketing digital, visant à transformer des internautes en clients (par « nurturing » on désigne le fait « d’entretenir » ou « nourrir » une relation).

Selon le même principe, l’objectif du talent nurturing est de transformer les internautes en candidats potentiels (voire en de futurs ambassadeurs de l’entreprise). Comment ? En leur témoignant de l’attention, tout au long de leur candidature. Le but : fidéliser autant que possible les talents et leur donner envie d’aller au bout du processus de recrutement. 

👉 Cette méthode a tout d’une stratégie marketing (et s’intègre d’ailleurs parfaitement à une stratégie d’inbound recruiting permettant d’obtenir des “leads candidats”). 

De nombreux types de talents sont éligibles au talent nurturing :

  • Il y a d’abord les internautes qui ont commencé à postuler auprès de votre entreprise, mais qui se sont arrêtés en cours de route – sans aller au bout du questionnaire de candidature, par exemple
  • Les candidats qui composent votre CVthèque (issus de vos anciennes shortlists) sont autant de talents potentiels qu’il importe de fidéliser. Un vivier de candidats est tout à fait inutile sans talent nurturing ! 
  • De manière générale, tous les visiteurs réguliers de votre page carrière ou de votre page LinkedIn ! 
  • Une fois recrutés, vos talents ont besoin d’être choyés (avec, par exemple, un programme d’intégration digne de ce nom). Cette démarche est aussi une forme de talent nurturing ! 

💡  Le talent nurturing s’adresse à toutes les personnes qui ont un jour manifesté un quelconque intérêt pour votre entreprise.  

📌  À retenir 

Il est rare qu’un(e) candidat(e) ne postule qu’à une seule offre lorsqu’il/elle recherche un emploi… Une entreprise a donc tout intérêt à se démarquer et engager le candidat dans le processus d’embauche.

Quels sont les avantages du talent nurturing ? 

Comme le lead nurturing, le talent nurturing possède de multiples atouts ! 

  • Il permet d’engager les candidats et leur donne envie d’aller au bout du processus de recrutement.
  • Le talent nurturing améliore l’expérience candidat, puisqu’il revient à redoubler de transparence à l’égard des postulants. Ainsi, une entreprise adepte du talent nurturing prendra soin d’informer régulièrement les candidats quant à l’avancée du processus de recrutement (en leur communiquant un compte rendu après chaque entretien par exemple), détaillera d’emblée le processus d’embauche et ses différentes étapes…
  • Cette stratégie RH permet, en outre, de recruter plus rapidement des talents en réactivant/fidélisant un vivier de candidats existant
  • Le talent nurturing permet, enfin, de garder un lien avec les candidats rencontrés en entretien, ou même avec les visiteurs de sa page carrière… et de leur donner envie de suivre les actualités de l’entreprise (ce qui revient à soigner sa marque employeur). 



👆 Bon à savoir 

Le talent nurturing est particulièrement important quand il s’agit de recruter des métiers pénuriques, aux candidats volatils. 

Le talent nurturing en pratique

Pour faire simple, le talent nurturing regroupe toutes les techniques qui permettent à une entreprise d’entretenir sa relation avec ses candidats ou candidats potentiels. Il s’agit en grande partie de mobiliser certains moyens de communication comme : 

  • l’envoi de newsletters
  • la rédaction d’articles de blog ou de publications sur les réseaux sociaux. Ces derniers peuvent concerner l’actualité de l’entreprise ou de son secteur, le partage de conseils aux candidats… 
  • des invitations à des évènements professionnels (webinars et conférences, salons, job dating…) 
  • Pour aller plus loin, il est aussi possible d’automatiser le talent nurturing (à l’image du lead nurturing). Un exemple typique : envoyer un rappel par mail à un candidat qui aurait consulté une de vos offres d’emploi sur LinkedIn, soulignant que l’offre est toujours disponible…
  • Enfin, lorsqu’elle est agréable et parfaitement optimisée, l’expérience candidat est un exemple typique de talent nurturing. Proposer un processus d’embauche clair et transparent aux candidats reste le meilleur moyen de les engager ! 

Le talent nurturing : de quoi parle-t-on, en conclusion

Comme on l’aura vu, le talent nurturing est une technique RH fortement inspirée du marketing – qui s’applique à merveille dans l’univers du recrutement. En nouant une relation pérenne avec vos candidats ou candidats potentiels, vous réduisez vos délais de recrutement (sans impacter leur qualité) et améliorez votre marque employeur… Un véritable cercle vertueux se crée alors.

👆 Bien sûr, il ne sert à rien d’adopter le talent nurturing, si une réelle politique de gestion des talents n’est pas mise en place dans l’entreprise. Le talent nurturing demande avant tout de prendre soin de ses collaborateurs.