Recrutement alternance : les bonnes pratiques à adopter

recrutement alternance

Sommaire

Qu’il s’agisse d’apprentissage ou de professionnalisation, l’alternance est en plein boom ! Avec 495 000 contrats signés en 2020, l’apprentissage a connu une hausse historique de 40% en l’espace d’un an, selon la Dares.

De son côté, la professionnalisation n’est pas en reste. Selon travail-emploi.gouv, le nombre de nouveaux contrats de professionnalisation enregistrés depuis 2021 est en hausse de 44,2 % par rapport à 2020.

Il faut dire que l’alternance ne manque pas d’avantages pour les entreprises ! Dans cet article, nous vous détaillons les bonnes pratiques pour réussir votre recrutement alternance. 

Recrutement alternance : pourquoi recourir à un(e) apprenti(e) ? 

Il existe de multiples raisons de recourir à un(e) alternant(e) pour étoffer ses équipes. 

L’avantage le plus évident : le coût. Les recrutements en alternance sont plus économiques que les recrutements de salariés (qu’il s’agisse de CDI ou de CDD). De nombreux dispositifs mis en place par l’État permettent aujourd’hui aux entreprises de recruter de jeunes alternant(e)s à moindres coûts ! On compte par exemple l’exonération ou l’allègement des charges salariales, les aides à l’embauche, les primes exceptionnelles…

💡 Dans le cadre de son plan “1 jeune, 1 solution”, le gouvernement a mis en place depuis l’été 2020 une aide à l’embauche concernant les contrats d’apprentissage. Celle-ci propose aux entreprises une aide exceptionnelle allant de 5000 à 8000 € sur les contrats d’apprentissage conclus entre juillet 2020 et décembre 2021.

À noter cependant que le coût d’une alternance peut sensiblement varier selon le profil du candidat. Selon son nombre de diplômes, son âge, sa spécialité ou le type de contrat choisi (apprentissage ou professionnalisation), la rémunération pourra varier. N’hésitez pas à effectuer une simulation sur le portail de l’alternance proposé par le Ministère du Travail. 

Autre avantage significatif commun aux recrutements de juniors : le regard neuf sur l’entreprise/le secteur et l’approche innovante. Bercée par les nouvelles technologies dès l’enfance, la génération Z peut contribuer à rajeunir l’image d’une entreprise ou l’aider à toucher un public plus jeune. Grâce à leur formation, les alternant(e)s peuvent également faire monter en compétences une équipe grâce à la maîtrise d’un outil, d’un language web tendance… 

Opter pour un recrutement alternance vous permet également de former un(e) jeune talent aux spécificités de votre entreprise (sa culture, son secteur, ses méthodes…) sur le moyen terme, tout en gardant la possibilité de l’embaucher à l’issue de sa formation. Une manière d’embaucher rapidement un collaborateur déjà opérationnel et motivé !


Professionnalisation VS apprentissage : quelles différences ? 


L’apprentissage et la professionnalisation permettent tous deux à un(e) étudiant(e) de parfaire sa formation avec un socle de compétences techniques et comportementales, grâce à une formation théorique en école et à une formation pratique en entreprise. En revanche, dans le détail, ces deux contrats diffèrent et possèdent des objectifs et des conditions qui leur sont propres. 

  • Le contrat d’apprentissage relève de la formation initiale. Il encadre une formation à vocation diplômante et s’adresse aux étudiants âgés de 16 à 30 ans (29 ans révolus), depuis la réforme de la loi “Avenir professionnel” parue en septembre 2018.

    À noter que certains mineurs âgés de 15 ans peuvent obtenir une dérogation pour accéder à l’apprentissage. La limite d’âge ne concerne pas les travailleurs handicapés et les candidats à la création ou reprise d’une entreprise assujettie à l’obtention d’un diplôme ou titre.
  • Plus spécifique, le contrat de professionnalisation relève de la formation continue. Il a vocation qualifiante et concerne les jeunes de 16 à 25 ans. Son objectif : leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle complétant leur formation initiale.

    À noter que le contrat de professionnalisation est ouvert sans limite d’âge aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus inscrits à Pôle Emploi, aux bénéficiaires des minimas sociaux ou aux travailleurs handicapés.

    Pour plus d’informations, consultez cet article du service public dédié aux différences qui caractérisent ces deux contrats. 

Comment réussir ses recrutements d’alternants ? 

Vous êtes résolu(e) à recruter un(e) alternant(e) ? Parfait ! Voici quelques démarches indispensables à adopter :

Définissez vos besoins

Pour être pertinent, un recrutement doit répondre à vos besoins. Commencez donc par définir les besoins de votre entreprise avant de vous lancer dans la recherche de la perle rare ! 

Une fois vos besoins en recrutement définis, définissez le profil idéal recherché pour votre poste. Quelles sont les compétences indispensables (à la fois techniques et comportementales) à avoir ? Quel est le rythme d’alternance souhaité ? Quelles seront les missions qui seront confiées à votre future jeune pousse ? Tâchez d’être le plus/la plus précis(e) possible !

💡 De nombreux organismes peuvent vous assister dans votre recherche d’alternants. Il s’agit notamment des chambres consulaires, du Conseil Régional, des Organismes Paritaires Collecteurs Agréés, des Centres de Formation d’Apprentis (CFA)…

Développez des partenariats avec certaines écoles et formations spécialisées

On ne recrute pas un(e) alternant(e) de la même façon qu’on recrute un cadre chevronné. Pour trouver la perle rare parmi de multiples candidatures (rappelons que les recrutements en alternance sont très courus chez les étudiants), pensez à contacter les conseillers pédagogiques des écoles que vous visez ! Aussi, n’hésitez pas à participer aux différentes rencontres étudiants-professionnels organisées par ces établissements. 

Soignez votre présence en ligne

Pour cibler les digital natives et moderniser votre image, pensez à renforcer votre présence sur les réseaux sociaux ! Selon cette infographie réalisée par Digimind, 80% des 15-24 ans utilisent quotidiennement Snapchat, et 69% d’entre eux Instagram. Servez-vous de ces plateformes pour présenter vos métiers et vos équipes, pour mettre en lumière vos évènements internes, pour dresser des portraits d’équipe… Bref : pour aider vos futurs talents à se projeter dans votre entreprise ! 

💡 Soigner votre communication digitale peut vous permettre de consolider votre marque employeur. Optez pour un site carrière attractif qui reflète vos valeurs. Communiquez sur l’ambiance de travail dans vos locaux ou sur la raison d’être de votre entreprise… Toutes ces actions vous permettront aux candidats de s’identifier (ou non) à vous. 

Pour en savoir plus sur le recrutement sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à consulter notre article dédié. 

Rédigez une offre d’emploi qui vous ressemble

Les milennials sont sensibles aux valeurs de leurs potentiels employeurs. Selon un baromètre Michael Page, 77% des 18-34 ans considèrent qu’il est essentiel pour eux de travailler dans une entreprise éthique. Si votre entreprise porte un projet particulier, pensez à mentionner votre engagement dans votre offre d’emploi ! Aussi, indiquez clairement les valeurs qui rassemblent vos collaborateurs et les qualités que vous recherchez chez vos recrues.  

— — 

Recrutement alternance : 3 bonnes pratiques à adopter 

  • Accordez une attention particulière à la motivation du candidat et à sa volonté d’apprendre. Un(e) alternant(e) est un talent brut dont le potentiel se développe… à condition qu’il témoigne d’une véritable volonté d’apprentissage !

  • Selon le même principe, prenez le temps, au cours de votre processus de recrutement, d’évaluer les compétences comportementales des candidat(e)s. Pour s’épanouir et grandir au sein d’une entreprise, un(e) alternant(e) doit être curieux et s’adapter facilement, être proactif/ve, volontaire…

  • N’oubliez pas de soigner l’onboarding de l’alternant(e) au sein de votre entreprise, en préparant en amont son parcours d’intégration. Prenez le temps de présenter à votre jeune pousse le fonctionnement de votre entreprise, son organigramme, ses équipes, ses missions et défis du moment… 

— — 

Soigner son recrutement alternance en conclusion 

Qu’il s’agisse d’apprentissage ou de professionnalisation, l’alternance est un excellent moyen, pour une entreprise, d’accéder à des jeunes talents à fort potentiel. Grâce aux nombreuses aides fournies par l’Etat, les recrutements d’alternant(e)s permettent à une entreprise de préserver sa trésorerie. Le tout, en comblant des besoins en recrutement !

Le plus grand défi reste alors, pour une entreprise, de trouver la perle rare qui pourra grandir et faire grandir ses équipes. Pour pouvoir dédier du temps au recrutement vos de jeunes talents, pensez à vous équiper d’un logiciel d’un recrutement.

Consultez les articles dans la même catégorie

Jobaffinity

Quelles fonctionnalités vous intéressent ?

Jobaffinity possède de nombreuses fonctionnalités qui vous permettront de diviser par deux vos recrutements et d’optimiser la gestion de candidatures, de votre base de CV.

Créer

Évaluer

Administrer

Sécuriser