Recruter un candidat en reconversion professionnelle : avantages et méthodologie

Recruter un candidat en reconversion professionnelle

La crise sanitaire de la Covid-19 a suscité beaucoup d’interrogations auprès des salariés. Ces derniers ont aujourd’hui envie de redonner du sens à leur travail, d’explorer de nouveaux horizons professionnels ou encore de trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Du côté des entreprises, recruter un candidat en reconversion professionnelle représente un risque. Or, la majorité des employeurs ayant osé le faire se disent satisfaits.

Découvrez les atouts d’un candidat en reconversion professionnelle et nos conseils pour réussir ce recrutement atypique. 

La reconversion professionnelle en quelques chiffres 

  • Selon une étude de Centre Inffo, 47 % des actifs sont en cours de reconversion professionnelle ou envisagent de sauter le pas. 
  • 62 % des entreprises indiquent avoir déjà engagé un candidat en reconversion professionnelle. 
  • 86 % des entreprises qui ont recruté un candidat en reconversion professionnelle se disent satisfaites. 
  • 60 % des métiers qui seront en vogue en 2030 n’existent pas encore à l’heure actuelle. La reconversion professionnelle pourrait devenir la norme pour la majorité des professionnels. 
  • 1 recrutement sur 4 est issu d’une reconversion.

Les avantages à recruter un candidat en reconversion professionnelle

Vous avez reçu le CV d’un candidat en reconversion qui vous fait de l’œil ? Son parcours est intéressant, mais vous avez peur de faire une erreur ou que cette potentielle recrue ne soit pas à la hauteur ? Détrompez-vous, un candidat au parcours non linéaire représente une forte valeur ajoutée pour votre entreprise. La preuve par 6 !

1. Il a des compétences transversales

L’ancien poste de cette potentielle recrue n’a probablement rien à voir avec votre entreprise. Elle passe de la grande distribution à la culture ou bien de la santé au marketing. Et alors ? Son expérience passée lui a apporté des compétences, un savoir-être et un savoir-faire qui peuvent s’adapter au poste pour lequel elle postule. Gardez en tête qu’un candidat ne repart jamais vraiment de zéro. De plus, contrairement à un profil junior, il a déjà une expérience professionnelle riche

2. Il est très motivé

Reprendre des études ou suivre une formation pour se lancer dans une nouvelle carrière n’est pas donné à tout le monde. Cela ne se fait pas non plus du jour au lendemain sur un coup de tête. Cette démarche s’accompagne toujours d’une grande réflexion et d’une grande motivation qui s’appuie sur un atout non négligeable : la passion ! Conscient d’avoir la chance que son profil atypique ait été recruté, le candidat redoublera d’efforts pour prouver sa légitimité. 

3. Il dispose d’une grande adaptabilité et ouverture d’esprit

Changer de carrière est une grande étape de vie qui démontre également une ouverture d’esprit et une belle capacité d’adaptation. Deux softs skills très recherchés par les recruteurs puisqu’ils permettront à ces candidats d’être performants rapidement.  

4. Il est à jour au niveau des connaissances de son métier

Un candidat en reconversion professionnelle vient tout juste de finir sa formation. Il est donc à la pointe des connaissances théoriques et techniques de son métier. À l’inverse, un employé peut exercer le même emploi depuis 10 ans sans avoir mis à jour ses connaissances via des formations. 

5. Il connaît bien le monde de l’entreprise

Certes, il change de carrière, de cœur de métier et d’environnement. Mais il travaille déjà depuis un certain nombre d’années (voire de décennies), contrairement à un junior qui aura le même niveau d’expérience, sans la connaissance de la sphère professionnelle. Il sera donc opérationnel plus rapidement. 

6. Il a un regard neuf sur son métier

Fier d’être tout juste diplômé, le candidat en reconversion professionnelle dispose d’outils et de savoirs tout frais. Il peut ainsi apporter un regard neuf, faire un rapport d’étonnement sur l’entreprise et proposer des idées novatrices. 

Nos conseils pour recruter un candidat en reconversion professionnelle 

Prenez le temps de bien étudier sa candidature

Vous avez entre vos mains un CV de profil en reconversion professionnelle et il vous semble intéressant ? Analyser en détail son CV sans a priori : 

  • Quelle est sa formation ? 
  • Quelle est son expérience professionnelle ? 
  • Quelles compétences, quels savoir-faire etquels savoir-être peuvent être transposables au poste pour lequel il postule ? 
  • Parmi les missions qui lui ont été confiées, lesquelles pourraient lui permettre d’avoir l’expérience nécessaire pour prendre en main celles que vous lui confierez ?  

Cette liste non exhaustive de questions vous permettra de prendre du recul et de vérifier que le profil de ce candidat est proche de vos besoins. Rappelez-vous que les compétences sont plus importantes que les diplômes ! 

En entretien, n’hésitez pas à lui poser des questions sur son expérience, son parcours et son projet professionnel. Vous en profiterez pour étudier sa personnalité et sa motivation. 

Prenez le temps de former un candidat en reconversion professionnelle 

Si vous embauchez un profil en reconversion, vous devrez bien sûr prévoir du temps et un budget pour le former et l’accompagner lors de sa prise de poste, à l’instar d’un junior. C’est une étape importante pour lui permettre de s’adapter rapidement et d’être performant. 

Vous êtes prêt à vous lancer et à embaucher un candidat en reconversion professionnelle ? N’hésitez plus ! Si c’est un sacré pari pour l’entreprise et le candidat, il y a fort à parier pour que chacun s’épanouisse dans ce challenge et en ressorte grandi.