Le recrutement boomerang : avantages et méthodologies

recrutement-boomerang

Très en vogue dans les pays anglo-saxons, le recrutement boomerang qui consiste à réembaucher un ancien salarié est une méthode de recrutement peu pratiqué en France mais qui commence à se développer. Cette pratique peut parfois être complexe et nécessite donc une approche plus délicate.

Pourquoi pratiquer la méthode du recrutement boomerang ?

Avant tout, il est important de prendre en compte plusieurs paramètres.

  •  Le salarié est parti en bons termes et dans les règles de l’art ( respect du préavis, accord et échanges clairs avec la hiérarchie, transition etc.).
  • Le salarié a de bonnes relations avec sa hiérarchie et ses collègues
  • Il dispose de compétences bénéfiques pour l’entreprise
  • Les raisons de son retour doivent aussi être claires des deux cotés pour éviter tout malentendu.

Avantages pour l’employeur

Faire face à la pénurie de candidat : réembaucher un ancien salarié peut permettre de pallier à la pénurie de candidat que l’entreprise peut rencontrer notamment depuis le début de la pandémie.

Gagnez du temps sur le recrutement : en recrutant un ancien salarié, le processus de recrutement peut être plus rapide.

Gagner du temps sur l’intégration du salarié : l’ancien salarié connait surement assez bien les méthodes de travail, la culture de l’entreprise, l’équipe. Il s’intégrera plus facilement et sera opérationnel plus vite.

Optimiser la transmission de connaissance : l’ancien salarié revient avec un oeil nouveau et peut proposer de nouvelles pratiques pour d’améliorer et d’optimiser des méthodes et processus de l’entreprise. Il connait bien l’environnement ce qui peut lui permettre d’avoir plus de faciliter pour proposer de best practices.

La marque employeur : l’ancien salarié parti pour différentes raisons a été confronté à un autre environnement et son retour prouve que l’entreprise est ouverte à la discussion et à l’échange. Ce qui est un bon point pour la marque employeur.

Avantages pour le salarié

  • Une meilleure rémunération et une évolution au niveau du poste. D’après l’étude Zen Business 28% des salariés ont déclaré être revenus grâce évolution de poste. En moyenne, les employés boomerang gagneraient 20% de plus à leur retour que lorsqu’ils avaient quitté leur entreprise.
  • Un intégration simple et rapide : connaissance de l’environnement, la culture de l’entreprise ainsi que de ses collègues.

Comment mettre en place efficacement le recrutement boomerang ?

  • Comprendre les raisons du départ du salarié

En effet, plusieurs raisons peuvent expliquer le départ du collaborateur : reprise des études, nouvelles opportunités, rémunération plus élevées, départ à l’étranger, …

Si le départ du salarié c’est effectué dans de bonnes conditions, le recrutement boomerang peut se faire assez facilement. Cependant dans le cas de départ compliqué, il est primordiale de briser la glace et d’être transparent des deux cotés avant même d’entamer les négociations.

  • Comprendre les motivations du retour du salarié

Pourquoi souhaite-t-il revenir ? Quel est son projet professionnel ? Que penses-t-il de l’entreprise et de sa hiérarchie ?

  • Maintenir la cohésion d’équipe en pensant aux autres salariés

Il est important de maintenir une bonne ambiance et cohésion de l’équipe en échangeant avec les salariés présents : y’a t-il eu des conflits entre l’ancien salarié et ses collègues auparavant ? Comment se déroulait le travail en équipe ?

  • Envisager un processus de recrutement classique en cas d’attribution de nouveau poste

Malgré le fait de connaitre l’ancien salarié, il faut faire preuve de vigilance surtout s’il s’agit d’un nouveau poste qui nécessite de nouvelles compétences. N’hésitez pas à l’évaluer et à le challenger.

  • Reformer l’ancien salarié si besoin

Il se peut que le fonctionnement et les méthodes de l’entreprise aient évolué entre temps. Pensez donc à la formation du salarié.

Pour conclure

Réembaucher un ancien salarié est une méthode sécurisante pour l’employeur aussi bien au niveau des coûts qu’au niveau des processus de recrutement. La transparence reste cependant un critère primordiale pour ce type de recrutement. Recruter un salarié boomerang pour de mauvaises raisons peut mener à une situation critique.