Découvrez les campagnes de recrutement originales et audacieuses qui ont marqué les esprits.

des salariés en réunion dans l'entreprise

Elles se sont distinguées par leur originalité, leur efficacité et, souvent, leur culot. Voici les campagnes de recrutement les plus réussies de ces dernières années selon Intuition Software

Le “Whoop !! Music and jobs festival” de Burger King France

© LaurentKZ

Pourquoi rencontrer les candidats dans une salle de réunion froide et austère, quand on peut le faire de façon ludique et conviviale ? En juin 2018, Burger King, utilisateur de notre logiciel de recrutement Jobaffinity, organisait à Nantes une demi-journée de recrutement… dans une salle de concert ! Marqué sous le signe de la fête et de l’amusement, cet évènement était l’occasion pour les “festivaliers” de discuter avec les recruteurs, de faire connaissance au milieu de blind tests, stands photos, concerts et donuts en livre-service… Et, surtout, de s’immerger dans l’esprit de l’enseigne. 

Derrière cette légèreté apparente, un enjeu fort pour Burger King : celui de recruter plus de 300 talents. Et ça paye : à l’issue de cet évènement, près d’une centaine de personnes ont été sélectionnées pour entamer un processus de recrutement. Après Nantes, le Whoop !! Music and jobs festival s’est poursuivi à Marseille, Lyon, Lille et Paris. 

Campagne Michel et Augustin, 2015

“Est-ce que quelqu’un connait quelqu’un qui cherche un job ?”. Voici une question qui passe difficilement inaperçue. 

Si vous êtes parisien(ne) et que vous preniez le métro régulièrement au printemps 2015, vous êtes peut-être déjà tombé(e) sur Anne-Claire, la directrice des ressources humaines (DRH) de Michel et Augustin. En tout cas, vous avez sûrement entendu parler de son intervention dans le métro parisien

Pour recruter les talents qui manquent à son entreprise, la DRH décide d’interpeller les franciliens pour promouvoir ses offres d’emploi. Bien sûr, tout est mis en scène : Anne-Claire porte l’iconique tablier orange si caractéristique de Michel et Augustin, l’opération est parfaitement filmée… Bref, c’est un coup de pub, mais il marche. C’est original et décalé, c’est drôle, donc ça fait le buzz. 

Au total, cette campagne permet à Anne-Claire de recevoir 1000 CVs en une semaine. Sur la chaîne YouTube de la marque, la vidéo comptabilise aujourd’hui plus de 335 000 vues

Plus important encore : cette campagne de recrutement incarne parfaitement l’identité de Michel et Augustin et sa culture d’entreprise, qui se veut sympathique et décalée, résolument proche de ses consommateurs.  

Le test caché de Google 

Pourquoi dépenser des mille et des cents dans une campagne de recrutement quand on peut mettre à profit les forces de son produit ? Pour trouver sa perle rare, Google décide en 2015 de se servir de son moteur de recherche pour proposer un défi à des internautes ciblés. La cible de Google pour ce recrutement : des ingénieurs expérimentés ayant tapé une requête spécifique, en lien avec un problème de programmation.  

Ainsi, lorsque Max Rosett tape sur Google la requête “python lambda function list comprehension“, il aperçoit parmi les résultats classiques un message. “Vous parlez notre langue. Prêt pour un défi ?”. 

exemple campagne de recrutement google

Après avoir cliqué sur “Oui”, Max Rosett est redirigé sur le site Foo.bar – uniquement accessible par invitations. Comme il le raconte dans cet article, il est ensuite invité à réaliser une série de défis de programmation. Après avoir réussi six tests consécutifs, Max Rosett finit par rencontrer les équipes Google au cours d’entretiens d’embauche et de tests en présentiel. Quelques semaines plus tard, il rejoint Google en tant que Software Engineer. 

La force de cette campagne ? Son côté très ciblé, qui s’adresse exclusivement aux développeurs aguerris, en mesure de réussir les différents défis. Celle-ci a, en outre, le mérite de mettre en valeur les compétences, en faisant fi des diplômes des candidats. 

Les journées portes ouvertes de Décathlon 

Viens en short pour une embauche” : une phrase un brin insolite ? Il s’agit surtout du nom de la campagne de recrutement lancée par Décathlon fin 2018. Désireuse de casser les codes du recrutement pour mettre en avant ses valeurs, l’enseigne a souhaité proposer une expérience centrée autour de la personnalité des candidats et du collectif.  

L’objectif, pour Décathlon : supprimer les freins à l’embauche que l’on peut retrouver dans les entretiens traditionnels, pour se concentrer sur l’humain. Comment ? Grâce à des échanges informels, des exercices sportifs et des jeux. Ici, le but n’était pas bien sûr d’évaluer les performances sportives des candidats. On s’attarde plutôt sur leur savoir-être, leur comportement en groupe, leur esprit sportif. 

Comme l’explique Kamel Medjabra, responsable de la marque employeur chez Décathlon, ces évènements ont pour objectif de permettre aux candidats de se révéler :

 « En désacralisant le recrutement, les candidats peuvent exprimer leur potentiel et révéler leur personnalité. Et peut-être obtenir un job plus facilement qu’ils ne l’auraient imaginé. »

Quand Ikea recrute ses clients

Les clients d’une entreprise sont ses meilleurs ambassadeurs. Ils connaissent son produit/service et croient en lui, ont pu évaluer ses forces, ses faiblesses, ont peut-être déjà pensé à des pistes d’amélioration… Bref : ce sont des candidats idéaux.

C’est en tout cas le postulat d’Ikea. Afin d’assurer l’ouverture de son magasin en Australie en 2011, l’enseigne décide de glisser une “notice d’embauche” parmi son incontournable “notice de montage”. Un moyen simple et pragmatique de récolter des candidatures auprès de cibles engagées.

Résultats ? La multinationale a reçu près de 4 285 dossiers de candidature, débouchant sur 280 recrutements. Un pari gagnant, qui n’a presque rien coûté ! 

Faire une campagne de recrutement originale 

Qu’il s’agisse de briser les codes du recrutement à l’occasion d’évènements insolites, de trouver la perle rare parmi ses clients ou une cible très spécifique, ces campagnes de recrutement partagent de nombreux points communs : 

  • L’humain, le savoir-être et les compétences sont mises en avant, au détriment du “profil type” qui peut s’avérer discriminant. 
  • On n’hésite pas à viser un certain type de candidats. Google s’adresse aux ingénieurs experts. Décathlon cherche des candidats animés par un esprit collectif. Ikea se focalise sur ses clients fidèles… 
  • Ces campagnes de recrutement se distinguent toutes par leur humour ou leur originalité
  • Elles s’accordent toutes avec les valeurs et la marque employeur de chacune des entreprises. 


Attention néanmoins à ne pas confondre campagne de recrutement et coup de com’. Pour être efficace et perçue d’un bon œil, une campagne de recrutement doit répondre à un besoin en recrutement sincère. Il ne s’agit pas d’instrumentaliser une recherche de talents pour faire parler de vous ou redorer votre image de marque.

Seule une campagne sincère saura toucher le public – et les candidats – en plein cœur. Est-ce nécessaire de le rappeler ? En 2021, les candidats – comme les consommateurs – sont en quête d’authenticité.