Recruter sur Clubhouse, une bonne idée pour un recruteur ?

recruter sur clubhouse

Sommaire

Née dans la Silicon Valley en plein confinement, l’application Clubhouse n’a pas fini de faire parler d’elle. Certain(e)s l’utilisent pour développer leur réseau, d’autres pour se former ou se divertir… Qu’en est-il du potentiel de cette plateforme en matière de recrutement ? Est-il vraiment utile de recruter sur Clubhouse ? Explications dans cet article. 

Qu’est-ce que le réseau social Clubhouse ?

Clubhouse est un réseau social composé de salles de discussion virtuelles entièrement orales. Appelées “rooms” sur l’application, ce sont tout simplement des salles de conférence audio. Celles-ci sont toujours en direct, et se suivent à plusieurs. 

Ce qui distingue Clubhouse des autres réseaux sociaux ? La voix y est reine. Impossible d’y écrire le moindre message ou hashtag, ni même d’envoyer une photo, ou de lancer une vidéo. On peut tous.tes y créer sa propre salle de discussion et réguler son accès (public/privé), de la même façon que l’on crée un groupe Facebook.

Autre détail important : Clubhouse rime avec instantanéité. Les conversations ne se vivent qu’en direct. Impossible, donc, de réécouter une discussion manquée, comme on le ferait avec un podcast (ou même avec la radio, avec le système de replay). 

💡 Bon à savoir 

À ses débuts, Clubhouse fonctionnait uniquement par invitations. Pour y accéder, il fallait bénéficier du parrainage d’un utilisateur déjà inscrit – chaque nouveau membre du réseau social recevant deux invitations à distribuer autour de lui. 

Comment fonctionne Clubhouse ? 

On s’inscrit sur Clubhouse comme on le ferait sur n’importe quel autre réseau social. Il faut se créer un profil, retrouver ses amis en connectant son répertoire à l’application, indiquer ses centres d’intérêt… (comme le marketing, l’entrepreneuriat, la politique, la musique, etc). Cette dernière étape est essentielle, car elle permet ensuite de découvrir des salles de discussion en phase avec ses passions. 

Une fois inscrit(e), on atterrit sur le “fil d’actualité” Clubhouse. On y découvre les différentes salles de discussion en cours, recommandées en fonction de nos préférences ou des clubs que l’on a rejoints.

L’onglet « Explorer » du réseau social permet quant à lui d’explorer certaines thématiques en découvrant des personnes, clubs ou salles de discussion qui y sont associées. Par exemple, lorsqu’on tape le mot-clé “recrutement” dans l’onglet “Explorer”, Clubhouse suggère de suivre des utilisateurs influents dans le domaine, et propose de rejoindre des clubs ou salles de discussion en lien avec cette thématique.

💡 Bon à savoir 

Chaque salle de discussion peut accueillir jusqu’à 5 000 personnes en même temps.

Une application qui encourage l’écoute active

À la différence d’une émission de radio en direct, l’écoute n’est pas forcément passive sur Clubhouse. Les participant(e)s à une discussion souhaitant prendre la parole peuvent appuyer sur l’émoji “lever la main”. Il s’agit d’un code propre à Clubhouse permettant de demander explicitement aux administrateurs de la salle la permission de s’exprimer. Ces derniers peuvent alors choisir de vous faire “monter sur scène” ou non. 

Si l’écoute est active, la participation à une salle de discussion est libre et n’engage à rien. En effet, il est possible de quitter une salle de discussion à tout moment, en appuyant sur le bouton “ sortir discrètement« .



Pourquoi faut-il recruter sur Clubhouse ? 

Clubhouse peut constituer un véritable outil stratégique de recrutement, pour plusieurs raisons. 

Un nouvel outil de networking

Souvent comparée à LinkedIn, l’application Clubhouse est particulièrement appréciée des entrepreneurs. Et ce n’est pas surprenant : dès ses débuts, Clubhouse a compté parmi ses membres des personnalités et entrepreneurs de renom, comme Oprah Winfrey, Mark Zuckerberg, Drake… En quelques mois, la plateforme a su réunir une communauté d’experts et d’entrepreneurs… et est devenue un véritable nid à talents.

Les entrepreneurs peuvent y créer des salons de discussion pour pitcher leurs projets, se former sur des sujets précis, débattre sur un sujet d’actualité… ou tout simplement discuter de manière informelle avec leurs pairs. 

C’est d’ailleurs toute la force de Clubhouse : la plateforme est centrée autour de l’échange. Elle permet le partage de connaissances brut et sans filtre. Là où elle se distingue de LinkedIn ? La parole y est dépourvue d’artifices ou de mises en scène. On se parle simplement, de façon spontanée. On est moins dans le storytelling et plus dans l’échange informel. Ce qui, pour un recruteur, est particulièrement précieux. 

Recruter sur Clubhouse pour découvrir des talents de manière authentique 

On vous parlait dernièrement de la nécessité de recourir au recrutement sans CV, un mode de recrutement plus inclusif qui valorise l’humain avant tout. Et justement, utiliser un réseau aussi libre et spontané que Clubhouse permet aux recruteurs de voir au-delà des compétences techniques. 

 En faisant de la voix le principal medium, Clubhouse est un excellent moyen de découvrir des personnalités charismatiques qui se distinguent par leur façon de s’exprimer, leur énergie, leur personnalité… Bref, tout ce qu’un CV ne dit pas et qui reste pourtant essentiel chez un(e) candidat(e) potentiel(le). 

💡 En parcourant des salles de discussion de manière ciblée, un recruteur peut faire la connaissance d’un(e) expert(e) freelance en data analyse, d’un(e) étudiant(e) en communication particulièrement créatif/ve, d’un(e) commercial(e) chevronné(e) recherchant un nouveau défi…

Un excellent réseau pour recruter des étudiants

Ce n’est pas un scoop : les étudiant(e)s et jeunes diplômés savent cerner les dernières tendances et les adopter comme personne. Investir une jeune plateforme comme Clubhouse garantit donc de découvrir de jeunes profils souhaitant étoffer leur réseau ou découvrir des opportunités professionnelles. 

À l’heure actuelle, il existe même sur Clubhouse des salles de discussion ou clubs dédiés aux rencontres entre professionnels et étudiants. Pour un recruteur, c’est une occasion en or de découvrir de manière informelle des étudiants en recherche de stages ou d’alternance. 

📌 Sur Clubhouse, le club intitulé “Recrut’Club” a pour vocation de mettre en relation recruteurs et jeunes étudiants/diplômés.

Ce réseau social permet également aux recruteurs de “s’infiltrer” dans certains salons de discussion d’étudiants pour y découvrir des talents. Il est également possible de cibler des rooms portées sur des secteurs spécifiques (marketing, RH, IT…) – un outil particulièrement intéressant pour les chasseurs de tête. 

Recruter sur Clubhouse en conclusion

Plus qu’un réseau social, Clubhouse est avant tout un lieu d’échange qui permet de discuter de manière informelle. En mettant en avant la voix, un medium qui se caractérise par sa spontanéité, l’application permet de découvrir des talents de manière franche et intime. Pour les candidats comme les recruteurs, c’est un formidable moyen de se démarquer, grâce à leur savoir-être et leur personnalité. Quoi de plus essentiel en 2021, à une époque où les soft skills sont plus importantes que jamais ?

Consultez les articles dans la même catégorie