Entretien collectif : nos conseils pour bien le préparer

On ne présente plus l’importance des soft skills ! Devant l’obsolescence grandissante des savoirs-faire, l’heure est aujourd’hui au savoir-être. Adaptabilité, esprit d’équipe, proactivité… Toutes ces compétences comportementales ont désormais le vent en poupe en entreprise. Reste alors à les évaluer pendant les processus d’embauche ! 

Bonne nouvelle : c’est ce que permet justement de faire l’entretien collectif – la méthode de recrutement idéale pour détecter les compétences comportementales des candidats. Voici quelques bonnes pratiques qui vous permettront de bien mener vos entretiens de groupe

Entretien d’embauche collectif, définition

Comme son nom l’indique, l’entretien collectif consiste à faire passer un entretien d’embauche à plusieurs candidats en même temps. D’ailleurs, l’entretien collectif est également appelé “entretien de groupe”. Le nombre de candidats convoqués à un entretien de groupe peut varier selon le nombre de postes à pourvoir.  

Ce mode de recrutement est particulièrement utilisé dans le recrutement de commerciaux ou de professionnels du marketing – deux disciplines où le relationnel joue un rôle essentiel ! 

💡 En règle générale, un entretien collectif intervient en début de processus de recrutement (après la pré-qualification RH), et débouche, en cas d’issue positive, vers une série d’entretiens individuels.

À quoi sert un entretien collectif ?

  • Avant tout, un entretien de groupe permet d’aligner les avis de plusieurs membres d’une entreprise sur plusieurs candidats et de les départager en temps réel. Ainsi, managers, professionnels RH et futurs coéquipiers peuvent se forger une opinion sur plusieurs candidats à la fois. À l’issue de l’entretien collectif, il suffira alors aux collaborateurs de se réunir pour échanger leurs réactions à chaud et leurs ressentis quant aux différents candidats.

    Le fait d’évaluer plusieurs candidats à la fois permet en outre de raccourcir les délais de recrutement d’une entreprise. 
  • Un entretien collectif permet en outre d’en savoir plus sur la façon dont les candidats se comportent au sein d’un groupe – par exemple, s’ils se sentent rapidement à l’aise ou non, s’ils vont naturellement chercher à mettre à l’aise un candidat gêné, tenter d’en écraser certains, etc.

  • L’entretien collectif est un excellent moyen d’évaluer collectivement les soft skills des candidats (comme leur capacité d’analyse et de synthèse), leurs qualités relationnelles, leur intelligence émotionnelle, leur capacité à travailler en groupe… Bref, leur personnalité ! 

    Par conséquent, cette étape de recrutement est d’autant plus pertinente pour les postes qui requièrent des soft skills particulières (comme un bon esprit d’équipe, une forte adaptabilité, de l’empathie, du leadership, une forte capacité d’écoute, etc).
  • Les mises en situation déployées lors d’un entretien collectif posséderaient un caractère prédictif. Conséquence : le recrutement opéré avec ce dispositif est plus durable (puisqu’il se fonde sur une observation empirique de la personnalité des candidats). 

⚠️ Gare aux biais cognitifs qui peuvent vous pousser à favoriser un candidat plutôt qu’un autre ! 

Quand les soft skills compromettent les recrutements

Dans son livre Hiring for attitude, Mark Murphy, le fondateur de l’institut Leadership IQ, est formel. Ce ne sont pas les compétences techniques qui sont à l’origine de la majorité des départs… mais les compétences comportementales ! L’expert s’appuie notamment sur une étude réalisée sur près de 20 000 embauches. D’après cette étude, parmi les principales causes expliquant un licenciement ou une démission, il y aurait : 

  • “l’incapacité des personnes à accepter le feedback (26%),”
  • “l’inaptitude à comprendre et à gérer ses propres émotions (23%),”
  • “le manque d’ambition et d’envie d’exceller (17%)”
  • ou encore “la présence de décalages majeurs entre le tempérament nécessaire pour réussir en poste et celui présenté par les personnes embauchées (15%).“

Toujours selon cette étude, “seuls 11% des échecs de recrutement seraient réellement attribuables à un manque de connaissances ou de compétences purement techniques.“

Autrement dit, pour améliorer la qualité et la durabilité de ses recrutements, il faut prêter une attention particulière aux compétences comportementales des talents ! 

Comment se déroule un entretien collectif ? 

Comme toute étape de recrutement, l’entretien collectif ne s’improvise pas.

  • Comme un entretien classique, l’entretien collectif commence par une rapide présentation de l’entreprise, du poste à pourvoir et des intervenants (il peut s’agir de managers, de membres RH, de membres opérationnels- ou tout cela à la fois).

  • Le plus souvent, c’est ensuite aux candidats de se présenter chacun leur tour en précisant la raison de leur candidature, leurs motivations, etc.

  • Vous avez également la possibilité de présenter vous-même les candidats – c’est l’occasion de mettre en lumière les atouts de chacun, ce qui les mettra en confiance ! 

  • Dans l’idéal, l’entretien collectif doit ensuite déboucher sur une ou plusieurs mises en situation. Ces dernières sont l’occasion de faire participer les candidats à un débat, trouver collectivement la solution à un problème, concevoir un projet, lancer un nouveau produit…

  • Une fois la mise en situation terminée, il est temps de débriefer ! C’est le moment d’interroger les candidats sur leurs ressentis. 

 
💡 À retenir

Un entretien groupé demande de faire preuve d’une bienveillance particulière – car la nature collective de l’entretien peut ajouter une dose de stress aux candidats… Et nous ne sommes pas tous égaux face au stress ! 

Quelques bonnes pratiques pour bien mener son entretien collectif : 

  • Première étape essentielle : l’identification des postes qui nécessitent la mise en place d’un entretien collectif.
  • Pensez ensuite à préparer des mises en situation et jeux de rôles qui vous aideront à mieux percevoir la personnalité des candidats lors de l’entretien collectif.

  • Vous pouvez aussi préparer des études de cas à résoudre à plusieurs. Cet exercice est un excellent moyen de repérer les vrais leaders – aptes à écouter les autres, tout en témoignant d’un certain leadership et/ou force de persuasion. 

💡 Pour un maximum de transparence, précisez sur votre offre d’emploi que votre processus de recrutement comportera un entretien collectif ! 

Entretien collectif : nos conseils pour bien le préparer, en conclusion

En résumé, l’entretien collectif est la solution idéale pour mesurer les valeurs personnelles des candidats et leur façon d’interagir en groupe. En prime, ce mode de recrutement permet de gagner un temps appréciable sur un recrutement… puisqu’il permet de rencontrer un maximum de candidats et de les évaluer rapidement ! 

Attention toutefois : l’entretien collectif n’est pas adapté pour tous les recrutements. On évitera d’y recourir pour recruter des profils rares par exemple ou pour des postes pour lesquels les compétences techniques priment sur le savoir-être.