logo intuition software

Catégorie ‘Réseaux Sociaux’

11 mai 2012

 
Facebook, quelques chiffres :
 

  • Nombre d’utilisateurs actifs que Facebook revendique en France : 25 millions (sur 38 millions d’internautes) (1),

  • Pages ayant le plus de fans en France: Oasis Fun Page devant OM l’Olympique de Marseille et Disneyland Paris (2),

  • Classement des pays d’Europe selon le nombre de comptes : l’Angleterre, La France, l’Italie, l’Allemagne, et l’Espagne (3),

  • Facebook a perdu aux États-Unis près de 6 millions d’utilisateurs, passant de 155,2 millions au début de mai à 149,4 millions à la fin du mois de juin 2011 (4),

  • 901 millions d’utilisateurs actifs mensuel et 526 millions d’utilisateurs actifs journalier (5).

 

(1) Source JDN fin décembre 2011
(2) Source TOUT Facebook Août 2011
(3) Source iCrossing mars 2011
(4) Source Inside Facebook Juin 2011
(5) Source Facebook au 31 mars 2012

 

10 mai 2011
Novatrice publie la 2e édition du baromètre des stratégies RH et des réseaux sociaux.
Les résultats de l’étude sont à prendre comme un indicateur très intéressant et non pour un fait acquis comme pour toutes les études.
Ainsi on découvre que la ½ des RH n’ont rien entrepris et ¼ serait en réflexion…
Seule 1 entreprise sur 10 avoue avoir un programme mature pour utiliser les réseaux sociaux en RH dont un grand nombre font plus de 1 milliard d’euros de CA…
Bref le buzz est là, mais dans la façon d’utiliser ces nouveaux canaux sociaux tout reste à faire.
7 janvier 2011

De nombreux média reprennent le sondage de Viavoice avec le titre : « Un salarié sur cinq critique son entreprise sur les réseaux sociaux ».

Cependant, le sondage précise que seul 15% de salariés évoquent leur entreprise sur Facebook ou Twitter… Ainsi, c’est près de 3% des salariés dont on parle (1/5 ème  de 15%).

Et le sondage de détailler parmi les salariés qui critiquent (donc les fameux 3%) des catégories plus « virulentes » comme les plus jeunes…

Bref quid des 97% de salariés qui ne critiquent par leur entreprise sur les réseaux sociaux ?

A lire sur le Point, France Soir

18 octobre 2010

Classement des réseaux sociaux, Etude Ifop publiée en octobre 2010.

Classement des réseaux sociaux selon leur notoriété en % :

1 Facebook 94
2 YouTube 92
3 Copains d’avant 88
4 Meetic 86
5 Windows Live Messenger 85
6 Skyrock 80
7 Twitter 80
8 Dailymotion 77
9 MySpace 72
10 Trombi 60



Classement des réseaux sociaux selon le nombre d’inscrit en % :

1 Windows Live Messenger 52
2 Copains d’avant 46
3 Facebook 43
4 Trombi 22
5 YouTube 21
6 Picasa 16
7 Dailymotion 12
8 Viadeo 10
9 MySpace 9
10 Skyrock

8



Méthodologie et résultat de l’étude complète sur le site de l’IFOP

14 octobre 2010

Il y a peu de temps on parlait de CV anonymes, de non-discrimination à l’embauche et pourtant les réseaux sociaux sont aujourd’hui une fabuleuse source de nouvelles discriminations. Sur un site d’emploi célèbre un recruteur se vante d’avoir évité d’embaucher une « personne trop fêtarde » après avoir lu son profil Facebook. Hors, une très grande majorité de recruteurs aux Etats-Unis et maintenant en Europe consulte les réseaux avant même le premier entretien…

Selon une étude de l’institut Harris Interactive, voici les principales raisons des recruteurs aux Etats-Unis pour avoir écarté des candidats en raisons de ce qu’ils ont trouvé sur les réseaux sociaux :

  • 53 % des raisons sont liées à la publication du candidat de photos ou d’informations provocantes ou déplacées,
  • 44 % parce que l’on voit les candidats buvant ou se droguant,
  • 35 % parce qu’ils critiquaient leurs anciens employeurs, leurs collègues ou leurs clients,
  • 29 % parce qu’ils montraient un déficit de communication,
  • 26 % parce qu’ils publiaient des propos discriminatoires.

A voir au cinéma « the social Networking » de David Fincher,  il y a fort à parier qu’il y en aura bien d’autres sur le sujet. On peut imaginer celui d’une personne qui ne trouve pas de travail à cause de son profil Facebook…


Update du 19 novembre 2010

Les réseaux sociaux permettent de se faire recruter et maintenant de se faire licencier. Si les réseaux sociaux sont utilisés par les recruteurs ils le sont aussi par les employeurs…

Aujourd’hui les prud’hommes de Boulogne-Billancourt ont jugé fondé le licenciement de 3 salariés qui avaient critiqués leur hiérarchie sur Facebook. Un cas similaire avait été relaté par 01 net concernant des salariés de Michelin dont l’un avait été licencié pour avoir critiqué la société sur copains d’avant. Enfin, sur Twitter c’est un personne qui aurait annoncé trop tôt sa probable embauche chez Cisco qui aurait été victime de son zèle et n’a finalement jamais intégré l’entreprise…

Jobaffinity est un logiciel recrutement complet que l'on peut utiliser en quelques minutes. Intuition software accompagne aussi ses clients sur le web dans leur projet RH : site web Rh, réseaux sociaux d'entreprise...