logo intuition software

Catégorie ‘Etudes sur l’emploi’

6 avril 2011

Selon une enquête réalisée par Pôle Emploi auprès de 1,6 million d’entreprises, voici la liste des postes pour lesquels les entreprises ont le plus de mal à recruter :

    1. Aides à domicile
    2. Cuisiniers
    3. Infirmiers
    4. Employés de maison
    5. Attachés commerciaux
    6. Aides soignants
    7. Sportifs
    8. Ingénieurs
    9. Agents de sécurités
    10. Serveurs

Les raisons invoquées sont principalement «une pénurie de candidats» ou une inadéquation des profils proposés…

28 février 2011

Dans un contexte ou plus de 70% des salariés souhaitent changer d’emploi en 2011 (source Monster), et au moins 1 sur 3 déclarent mener une recherche active (source Cadremploi), voici les

Canaux de recherche des cadres pour trouver un nouveau poste :

53% : petites annonces,
26% : réseau,
10% : chasseur de tête,
7% : candidature spontanée,
7% : autres.

Source « Management, mars 2011 », Méthodologie de l’étude non précisée.

De l’autre côté :
Les entreprises et  la gestion des candidatures :

77% des entreprises ne répondent pas aux candidatures envoyées par courrier,
47% des standards téléphoniques refusent de transférer un candidat aux RH,
26% des entreprises ne répondent pas aux emails envoyés…

Source « Human Consulting », base : 200 entreprises les plus connues des français.

6 janvier 2011

Depuis quelques années les RH sont aux centres de débats importants de notre société.

Pour ne citer que quelques exemples :
• Les droits des personnes handicapées : Loi du 11 février 2005
• Le vieillissement de la population : Loi 2009 sur le plan senior,
• L’intégration des minorités : charte de la diversité,
• L’égalité homme-femme : Loi Zimmermann / Copé,

Ainsi en plus de la versatilité de la génération Y, de la rareté de certains profils, etc… il est de plus en plus difficile pour un DRH qui recrute de faire le bon « casting ».
A l’image des hommes politiques de tous bords qui ont déjà adopté cette politique du casting depuis très longtemps, il faudra espérer que l’on ne néglige pas un « détail » : les compétences.

18 octobre 2010

Classement des réseaux sociaux, Etude Ifop publiée en octobre 2010.

Classement des réseaux sociaux selon leur notoriété en % :

1 Facebook 94
2 YouTube 92
3 Copains d’avant 88
4 Meetic 86
5 Windows Live Messenger 85
6 Skyrock 80
7 Twitter 80
8 Dailymotion 77
9 MySpace 72
10 Trombi 60



Classement des réseaux sociaux selon le nombre d’inscrit en % :

1 Windows Live Messenger 52
2 Copains d’avant 46
3 Facebook 43
4 Trombi 22
5 YouTube 21
6 Picasa 16
7 Dailymotion 12
8 Viadeo 10
9 MySpace 9
10 Skyrock

8



Méthodologie et résultat de l’étude complète sur le site de l’IFOP

14 octobre 2010

Il y a peu de temps on parlait de CV anonymes, de non-discrimination à l’embauche et pourtant les réseaux sociaux sont aujourd’hui une fabuleuse source de nouvelles discriminations. Sur un site d’emploi célèbre un recruteur se vante d’avoir évité d’embaucher une « personne trop fêtarde » après avoir lu son profil Facebook. Hors, une très grande majorité de recruteurs aux Etats-Unis et maintenant en Europe consulte les réseaux avant même le premier entretien…

Selon une étude de l’institut Harris Interactive, voici les principales raisons des recruteurs aux Etats-Unis pour avoir écarté des candidats en raisons de ce qu’ils ont trouvé sur les réseaux sociaux :

  • 53 % des raisons sont liées à la publication du candidat de photos ou d’informations provocantes ou déplacées,
  • 44 % parce que l’on voit les candidats buvant ou se droguant,
  • 35 % parce qu’ils critiquaient leurs anciens employeurs, leurs collègues ou leurs clients,
  • 29 % parce qu’ils montraient un déficit de communication,
  • 26 % parce qu’ils publiaient des propos discriminatoires.

A voir au cinéma « the social Networking » de David Fincher,  il y a fort à parier qu’il y en aura bien d’autres sur le sujet. On peut imaginer celui d’une personne qui ne trouve pas de travail à cause de son profil Facebook…


Update du 19 novembre 2010

Les réseaux sociaux permettent de se faire recruter et maintenant de se faire licencier. Si les réseaux sociaux sont utilisés par les recruteurs ils le sont aussi par les employeurs…

Aujourd’hui les prud’hommes de Boulogne-Billancourt ont jugé fondé le licenciement de 3 salariés qui avaient critiqués leur hiérarchie sur Facebook. Un cas similaire avait été relaté par 01 net concernant des salariés de Michelin dont l’un avait été licencié pour avoir critiqué la société sur copains d’avant. Enfin, sur Twitter c’est un personne qui aurait annoncé trop tôt sa probable embauche chez Cisco qui aurait été victime de son zèle et n’a finalement jamais intégré l’entreprise…

12 octobre 2010

La génération Y comprend 16 millions de français nés entre 1978 et 1994. Cette génération est très à l’aise avec les outils informatiques et utilise majoritairement le web pour trouver un emploi.

Une étude TNS Sofres révèle les 3 premiers moyens utilisés sur Internet pour trouver un job :

  • Les sites d’emploi : 81%
  • Les candidatures spontanées : 77%
  • Les sites internet des entreprises : 73%

On s’aperçoit qu’il est obligatoire pour une entreprise d’avoir une page emploi sur le web à jour avec ses offres d’emploi, de stage et la possibilité de candidater en spontané…

Même si l’on regarde les petites PME avec une faible notoriété, les candidats regardent de plus en plus les entreprises à dimension humaine, ou proche de leur domicile et sur des univers qui les attirent. C’est la vocation de l’outil jobaffinity d’Intuition software de permettre à toutes les entreprises d’avoir une page emploi à jour. Contactez-nous vous pouvez bénéficier d’une licence du logiciel gratuitement en étant partenaire.

Jobaffinity est un logiciel recrutement complet que l'on peut utiliser en quelques minutes. Intuition software accompagne aussi ses clients sur le web dans leur projet RH : site web Rh, réseaux sociaux d'entreprise...